Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 223 Image N° 239 Image N° 231 Image N° 260
(460)Un coeur sans amour est comme une rivière qui n a plus d eau pour abreuver ses rives
[D] 
(284)Un jour viendra où le désert refleurira
[D] 
(245)Comme l argile dans la main du potier qui la façonne selon son bon plaisir, ainsi les hommes dans la main de leur créateur.
[D] 
(248)Entre Tes mains, je remets Seigneur mon esprit 

Entre Tes mains, je remets ma vie
[D] 

Accueil > Editos > Vacancier, pense à ton corps

Vacancier, pense à ton corps

Publié le jeudi 31 juillet 2014, mis a jour le jeudi 28 janvier 2016 , par Robert Gautheret

Vacancier, pense à ton corps

Déjà au cœur des vacances de l’été ! Les juillettistes sont de retour le cœur léger, le mental prêt à repartir pour le travail mais peut être le corps fatigué par les longues distances parcourues ou par toutes les activités estivales et il faut maintenant l’écouter. A leur tour, les aoûtiens partent pour épuiser ce corps qui nous porte et qui sera au centre de toutes les attentions liturgiques durant ce mois marial. Le 6 Août, c’est Dieu lui-même qui nous révèle la grandeur de ce corps par la Transfiguration de Jésus. De cette fête en plein été, nous comprenons que notre corps est le Temple et la demeure de Dieu. Temple parce que c’est en notre corps que toute la liturgie trouve son effectivité, corps eucharistique. Demeure de Dieu parce que c’est le lieu du repos de Dieu.

Ainsi, le corps qu’il faut apprendre à entretenir cet été n’est donc pas seulement une simple enveloppe charnelle ou animale mais il fait partie de notre identité spirituelle. Notre ressemblance avec Dieu – premier ordre reçu de Dieu à la création – passe par le corps. « Corps mâle et femelle, il les fit ». La foi d’Abraham – modèle de tout croyant – passe par son corps : c’est dans la vieillesse de son corps amorti qu’il manifeste sa foi en la fécondité divine. La foi de Marie passe aussi par son corps car c’est en acceptant une grossesse non désirée qu’elle accueille la Parole de Dieu et en devient la demeure par excellence. C’est en prenant corps de notre corps que Jésus va nous livrer la vie divine. A la fin des temps, c’est encore le corps qui acceptera l’union avec l’âme pour la Gloire éternelle de Dieu. Nous fêtons ce rendu à Dieu de l’homme total dans la fête de l’Assomption de la Vierge Marie le 15 août.

Apprendre à rendre son corps à Dieu afin de mieux lui ressembler, voilà ce qu’ont fait les saints Laurent (10 août) – Diacre qui par son martyr a rendu son corps à Dieu – et saint Augustin (28 août) – qui après tout l’avilissement du corps par les mœurs légères finit par rendre son corps pour le service ecclésial – devenant membre du Corps du Christ.

Cher ami de Lannion et environs, si le corps du Christ est la Révélation de Dieu, fais en sorte que le tien soit aussi ta révélation : temple et demeure de Dieu, ton Père. Alors ne l’expose plus vilement, ne le violente plus sans repos parce que c’est l’été. Mais en prenant soin de ton corps, tu prépares une rentrée en septembre avec un corps reposé parce que tu auras fait de lui le lieu de repos de Dieu, en qui tu as le vrai repos, les vraies vacances.

Bonne suite d’été et bonnes vacances !

P. Sylvestre GAINSI

Version imprimable de cet article Version imprimable