Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 475 Image N° 263 Image N° 463 Image N° 1345
(232)Cette eau pleine de vie, où peux-tu la prendre ?
[D] 
(226)Merveilles, Merveilles, que fit pour moi le Seigneur.
[D] 
(284)Un jour viendra où le désert refleurira
[D] 
(467)La foi, une source qui n en finit pas de couler
[D] 

Accueil > Contacts et technique > Espace réservé aux rédacteurs > Conseils de rédaction > Utilisation du HTML "inline" lors de la rédaction d’articles, de brèves ou de (...)

Utilisation du HTML "inline" lors de la rédaction d’articles, de brèves ou de rubriques

Publié le jeudi 15 septembre 2005, mis a jour le samedi 17 septembre 2005 , par remi

Le langage utilisé par spip permet techniquement d’inclure des codes HTML.

Cependant, l’interraction entre le HTML ajouté et les propres racourcis typographiques de SPIP doit être entièrement géré à la main ce qui nécessite des précautions importantes.

Ces possibilités offrent des ouvertures certaines au niveau de la mise en pagge. Cependant on évitera de les utiliser sans raison impérieuses :

  • Elles ne sont pas sans risques et, sous une apparence "correcte" peuvent cacher des incorrections grâves du conenu de la page qui ne permettent pas d’affirmer que le "rendu" sera le même pour les clients
  • Le site a une identité, définie lors de sa conception. Utiliser des codes "HTML" InLine casse cette identité et l’unité éditoriale du site
  • En utilisant de tels codes, on peut très facilement détruire les efforts faits par l’équipe de SPIP et le concepteur pour faciliter au maximum l’accessibilié du site aux handicapés...
  • SPIP utilise parfois le contenu d’un texte non pour le transmettre tel quelmais pour ces propres opérations (tri, filtrage, affichage en tant qu’attribut de balise ou d’arguments javascript. Dans ce cas, le HTML ajouté perturbe fortement la mise en page.

On utilisera ces possibilités avec la plus extreme prudence...

Texte encadré par les balises <html>... </html>

Encadrer une portion de texte par les balises html revient à demander à SPIP de reproduire "tel quel" le contenu, sans en interpreter le contenu. Les codes HTML contenus seront donc interpreté tels quels par l’explorateur WEB utilisé par le client.

Ceci sera essenciellement utilisé pour inclure dans le code d’un article une page ou une partie de page html déjà existante.

SPIP ne vérifie pas le contenu entre balises. Celui ci doit donc être correct et, si possible, écrit en XHTML.

Texte encadré par les balises <code> ...

Dans ce cas, le texte est traduit par SPIP pour que le ce qui soit affiché ne soit pas interprété par l’explorateur su client mais visualisé tel quel.

Ceci ne sera jamais utilisé dans le rédaction normale d’articles.

Eventuellement, lors d’articles techniques rédigés par le WebMaster, cela permettra de citer des portions de code sans qu’elles soient interpretées [1].

Génération de html "in line"

SPIP permet d’inclure directement des balises HTML dans le corps du texte [2]

Ceci permet certe d’ajouter de la couleur et d’autres effets typographiques, mais peut casser complètement la structure de la publicatiion On respectera donc scrupuleusement les règles ci dessous [3].

  1. Ne jamais utiliser d’autres balises que <span
  1. Tout <span> ouvert doit être fermé avant :
    • Le prochain double retour à la ligne
    • Le prochain simbole de liste (-* -**,-#,-##,...)
    • La prochaine barre verticale de définition de colonne dans un tableau
  1. les <span> inserés ne doivent pas être à cheval sur les balises SPIP de typographie [4]
  1. indépendamment du code HTML inséré, on évitera toute enchevètrement de balises différentes

 [5]

  1. ne jamais utiliser de balises <html> dans :
    • Les titres
    • Les noms d’auteur
Notes

[1ceci est intensément utilisé dans cet article

[2exemple <span style='color:red'>Ce texte sera écrit en rouge</span>

[3qui ne sont pas limitatives mais proviennent de configuration relevées par l’expérience comme étant les plus utilisées

[4par exemple { <span> ...</span> } est correct, par contre { <span>...}</span> ne l’est pas

[5une succession telle que { du texte italique {{ du texte gras }fin de l'italique}} ne l’est pas non plus, les balises typographiques {{ }} et { } étant imbiquées de manière incorrecte

Merci de respecter ces quelques règles...

Voir aussi l’article à venir sur l’imbrication des balises

Version imprimable de cet article Version imprimable