Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 229 Image N° 224 Image N° 234 Image N° 239
(271)Tout aspire à retourner en haut
[D] 
(258)Tout est sacré.
[D] 
(262)Ceci est mon corps donné pour vous. 

Faites cela en souvenir de moi.
[D] 
(236)Il y eut un soir, il y eut un matin... Ce fut le premier jour
[D] 

Accueil > Editos > Une diversité de vocations au service d’une même mission

Une diversité de vocations au service d’une même mission

Publié le jeudi 31 mars 2016, mis a jour le dimanche 8 janvier 2017

Une diversité de vocations au service d’une même mission

Le dimanche 17 avril aura lieu, comme chaque année à l’occasion du « Dimanche du Bon Pasteur », la Journée Mondiale de prière pour les Vocations (JMV). Il nous faut lutter contre toute forme de comparaison entre les différentes vocations. Il n’en est pas une qui ait plus de valeur qu’une autre. A plus forte raison, on ne s’engage pas dans un chemin par mépris des autres.

Toutes les vocations sont importantes et nécessaires car complémentaires. Comment pourrions-nous nous passer les uns des autres ? Il faut des prêtres qui rassemblent l’Église au nom du Christ-Pasteur et qui lui communiquent sa vie. Il faut des religieuses, des religieux qui témoignent de l’avenir auquel Dieu appelle le monde, qui soient signes que son amour veut saisir chacun au plus intime de lui-même, au point d’entraîner une radicalité dans des choix de vie surprenants aux yeux des hommes. Il faut des laïcs chrétiens qui montrent que l’Évangile peut transformer le monde et que l’amour du Seigneur peut être vécu à travers la vie de couple, la vie professionnelle, les engagements humains.

Quand quelqu’un reçoit un appel, ce n’est jamais à la place d’un autre ! Se découvrir choisi, appelé, envoyé n’est jamais à recevoir comme un privilège mais comme un don pour les autres, en leur faveur. Il faut reconnaître en chaque baptisé un don pour l’Eglise et pour le monde.

Prier pour les vocations ne doit pas se comprendre comme une façon de solliciter Dieu pour obtenir que des hommes et des femmes acceptent généreusement de consacrer toute leur vie à son service. Cela ne sonne pas juste si celui qui fait cette prière ne se sent pas personnellement interpellé par son contenu. Il s’agit plutôt de prier pour que l’Esprit-Saint nous aide à nous tenir en état d’accueil, de disponibilité, de confiance pour que l’appel de Dieu adressé à tous soit entendu et puisse se réaliser en chacun dans une forme qui lui est propre. Il nous faut nous tenir prêts à être bousculés par ce Dieu dont la volonté ne s’exprime pas forcément dans les modalités qu’on avait imaginées. Quelque soit le contenu de l’appel que Dieu nous adresse, nous pouvons être persuadés qu’il s’agit d’un appel à plus de vie pour soi et pour les autres, une vie en plénitude.

P. Hervé Le Vézouët

Version imprimable de cet article Version imprimable