Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 264 Image N° 280 Image N° 222 Image N° 470
(245)Comme l argile dans la main du potier qui la façonne selon son bon plaisir, ainsi les hommes dans la main de leur créateur.
[D] 
(275)Tu rebâtiras les ruines anciennes.
[D] 
(224)Venez à l écart dans un endroit désert et reposez-vous un peu.
[D] 
(533)La plante s envole vers Toi, Seigneur 

Tu la chauffes de Ton Soleil
[D] 

Accueil > Editos > Une Eglise en construction

Une Eglise en construction

Publié le vendredi 4 novembre 2011 , par Robert Gautheret

Une Eglise en construction

Beaucoup parmi vous ont pu admirer le magnifique travail de restauration réalisé dans l’église Saint Jean du Baly. Mais la beauté d’une église de pierres ne trouve tout son sens que lorsqu’elle devient écrin à la beauté d’une église de pierres vivantes. Ce chantier là est en restauration permanente car nous avons toujours besoin d’approfondir et d’embellir notre Église vivante, communauté de croyants en relation dans le Christ Jésus
.
La beauté d’une communauté d’Église se remarque à deux signes. Celui de son aptitude à vivre dans la communion fraternelle reçue du Christ et celui du dynamisme dont elle fait preuve à proposer en actes et en paroles l’Évangile auprès de tous sans exceptions. Ces deux signes sont inséparables. L’un et l’autre sont nécessaires.

Cette beauté d’une Église unie et rayonnante nous devance et nous appelle.
Elle nous invite à dépasser tout ce qui peut nous rétrécir et nous rendre étroits, ce qui conduit les uns et les autres à penser d’abord à soi (son clocher, sa messe, son service…) avant de servir le bien commun de la communauté.

Elle nous appelle à demeurer ouverts et accueillants envers tous ceux et celles qui frappent à la porte et à nous efforcer d’être des témoins de l’évangile là où nous vivons.

Il y a des moments privilégiés dans nos communautés où l’Église révèle davantage sa beauté, des moments où elle apparait donc plus unie dans la diversité de ses membres et plus interpellante selon l’Évangile. Je pense pour les paroisses de Lannion et Pleumeur aux Dimanches en Chemin, à la kermesse, à la venue de notre évêque, aux grand temps liturgiques par exemple.

Ce premier novembre nous célébrerons la fête de tous les saints. La Toussaint est une période de transhumance où beaucoup de nos concitoyens s’en iront sur les routes pour revenir à leurs lieux de racine. De nombreuses personnes, chrétiennes ou éloignées, entreront dans les églises. Puissent-elles y recevoir le signe de la beauté de l’Église grâce à la fraternité qui nous unit et l’accueil chaleureux qui sera le nôtre. Le témoignage des saints et des saintes de Dieu nous y encourage.

P. Laurent Le Boulc’h

Version imprimable de cet article Version imprimable