Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 253 Image N° 285 Image N° 294 Image N° 247
(252)L homme est comme une feuille qui vole... Nul ne sait où elle tombera. 

Mais là ou elle tombera, la terre se fertilisera
[D] 
(248)Entre Tes mains, je remets Seigneur mon esprit 

Entre Tes mains, je remets ma vie
[D] 
(293)Fais que mon regard soit un regard qui sache admirer, s extasier, contempler.
[D] 
(2580)Les cieux proclament la gloire de Dieu,

le firmament raconte l ouvrage de ses mains.

Le jour au jour en livre le récit

et la nuit à la nuit en donne connaissance. 

Psaume 19.
[D] 

Accueil > Engagements associatifs > Les associations locales > TERRE D’AVENIR PLEUMEUR : un projet

TERRE D’AVENIR PLEUMEUR : un projet

Publié le dimanche 21 août 2011, mis a jour le dimanche 5 juin 2016

TERRE D’AVENIR PLEUMEUR : un projet

« Terre d’Avenir Pleumeur » , fait partie d’une fédération nationale appelée OICN (Organisation Internationale des Centres Nutritionnels).

Le but de l’association est l’alimentation des enfants de moins de 6 ans, la formation à l’hygiène et l’incitation des familles pour acquérir une certaine autonomie.

Nous intervenons depuis 25 ans au Honduras, D’abord dans deux quartiers pauvres de Tegucigalpa (la capitale) que nous avons dû quitter à cause de la violence. Depuis 2008, avec l’aide de 2 autres associations, nous finançons 2 centres nutritionnels dans les communautés de Planes et Villanueva qui sont des petits villages montagnards de l’est du pays situés à 150 km de Tegucigalpa.

Dans ces villages on pratique la monoculture du café qui depuis de nombreuses années ne permet plus aux familles d’’assurer leur sécurité alimentaire.
Cette situation a entraîné de graves conséquences : détérioration du milieu environnemental, immigration de la campagne vers les villes et vers d’autres pays, chômage, dénutrition infantile désertion scolaire et régression économique

En France, les ressources des associations se réduisent (moins de donateurs), nous-mêmes nous sommes peut être moins dynamiques. Nos finances ne nous permettront pas d’assurer indéfiniment une aide alimentaire, ce qui n’est pas non plus souhaitable, nous voudrions faire quelque chose de durable pour ces villages du Honduras (c’est notre rêve).

Le pays est très vert, il est à environ 1000m d’altitude. Régulièrement des personnes de nos associations se sont rendues sur place pour s’assurer du bon fonctionnement des centres ; ils sont tous convaincus qu’avec un minimum de formation, de suivi, d’aide pour les premières semences, ces villages pourraient rapidement accéder à la sécurité alimentaire, puis, sans doute, en tirer un revenu.

Nous cherchons à mettre en place une action de formation à la «  Permaculture  » des agriculteurs de ces 2 villages. La permaculture est une science systémique qui a pour but la conception, la planification et la réalisation de sociétés humaines écologiquement soutenables, socialement équitables et économiquement viables (définition tirée de l’Université Populaire de Permaculture). Les concepteurs de systèmes permacoles exercent aujourd’hui dans tous les pays.

On espère pouvoir s’appuyer sur le responsable de la coopérative de café (Nelson) qui est notre correspondant et 2 familles (Ortiz et Lopes) influentes pour organiser la formation, l’assistance et le suivi de ce projet avec un spécialiste de la permaculture.

Jean Guillerm 02 96 47 29 85

Henri Corbe 02 96 23 93 38

info portfolio

Cours pour former les mamans à la fabrication de pain La cuisine du centre Le centre de Planes Les enfants à table
Version imprimable de cet article Version imprimable