Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 294 Image N° 268 Image N° 236 Image N° 468
(239)Là où se trouve la haine, Que nous apportions l Amour...
[D] 
(236)Il y eut un soir, il y eut un matin... Ce fut le premier jour
[D] 
(470)Le royaume des cieux est semblable à un filet qu on jette en mer et qui ramène beaucoup de choses
[D] 
(1303)Par ta puissance invisible, Seigneur, tu accomplis des merveilles dans tes sacrements
[D] 

Accueil > Moments forts > Témoignages > Rencontres LAMOLLA

Rencontres LAMOLLA

église Ste Trinité de Trébeurden 29 et 30 avil 2017

Publié le lundi 8 mai 2017

Le chemin de croix est l’oeuvre d’Antoine Lamolla ; il a été inauguré le 5 avril 1957.
Le peintre était un exilé espagnol chassé de chez lui par les Franquistes.
Installé à Dreux, il a poursuivi son œuvre, souvent, comme ici, d’inspiration religieuse.

Le peintre a associé l’humanité à son propre exil, à sa propre souffrance : la foule ne parle plus, mais se tait, bouleversée d’horreur. Les préposés au supplice sont terrorisés par ce qu’ils accomplissent ; il y a même un enfant qui montre la peine qui l’étreint.

Lamolla a fait passer dans ces stations ses propres drames : l’exil, la peur (même à Dreux, la Gestapo le menace) ; il peint donc un Christ qui se solidarise avec le malheur de l’Histoire. En peignant le divin condamné allant au supplice, il le fait compagnon de toutes les victimes de toutes les barbaries.

On a relevé 2 témoignages pendant ce colloque. Celui d’un religieux confiant au fils du peintre : ’c’est le seul chemin de croix devant lequel je puis le mieux prier’. Et celui-ci, d’un ami incroyant, rappelant le mot du philosophe Merleau-Ponty : ’Ce que je vois me regarde aussi’.

C’est dire l’intensité d’une telle œuvre.

Gérard Tondre et Antoine Lamolla (au micro)
Joseph Thomas

La rencontre fut animée par Antoine Lamolla, le fils du peintre et Joseph Thomas, écrivain.

Elle a été organisée par ’Les amis du patrimoine religieux de Trébeurden’, le ’Groupe de recherche sur Lamolla’ et la paroisse de Pleumeur-Bodou.

Noël Lefort.

info portfolio

Version imprimable de cet article Version imprimable