Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 235 Image N° 468 Image N° 257 Image N° 462
(471)Sans les autres, l individu ne peut pas être lui et devenir le sujet de sa propre vie
[D] 
(273)Mon Dieu et mon rocher, tu es pour moi un abri sûr.
[D] 
(260)L homme de foi est comme un arbre au bord d un cours d eau.
[D] 
(248)Entre Tes mains, je remets Seigneur mon esprit 

Entre Tes mains, je remets ma vie
[D] 

Accueil > Moments forts > Témoignages > Quand s’en va un coordinateur...

Quand s’en va un coordinateur...

Publié le samedi 23 février 2013

Quand s’en va un coordinateur...

C’est le moment où il doit tenter de classer ses impressions, dire tout le prix attaché (par lui-même et l’Église) à cette fonction multiforme qui le conduit à se tracasser des toitures qui fuient ou du sort des équipes qui s’étiolent.

La pastorale des majuscules et des minuscules
Les " majuscules " c’est le visible : célébrations, catéchèse, tout acte liturgique, caritatif ou de formation. Au sommet, les " dimanches en chemin " où la rencontre et la prière prennent une forme communautaire privilégiée. Quelques-uns se troublaient, ou s’agaçaient, du perpétuel changement de célébrant le dimanche. Qu’il n’en soit rien : des visages d’Église s’offrent à nous à travers la personnalité du célébrant. L’Église universelle avec le Père Edgard et son Bénin, le Père Pierre et sa Côte d’Ivoire, le Père Gilbert de son Sénégal.
Les " minuscules " c’est la pastorale, aussi, mais c’est l’esprit évangélique au ras de l’existence : l’humble conversation, le sourire, l’à-propos du geste qui rassure ou relève. Jean Sulivan, prêtre et écrivain breton, prétendait écrire dans les années 60 pour ses chers « petits chrétien d’incertitude ». Mais j’en ai tant vu en 3 ans de ces chers « petits chrétiens d’incertitude » qui relèvent le courage de leurs frères.

Faire paroisse (?)
Il y a trois ans, je m’accrochais à ce postulat et allais (me) répétant : allons faire paroisse ! Dans ma chère Éducation Nationale, il y avait un ministre (Fontanet) qui, voulant définir la communauté éducative, proposait à peu près ceci : « que ce que dit l’un, ce que fait l’un, ne soit jamais indifférent à l’autre ». Utopie ; du fusionnel à bon compte. Je reconnais plutôt, trois ans après, que chaque relais doit vivre son autonomie dans l’unité. D’autant que l’information circule bien (même si l’on ne communique jamais assez). Au diocèse, où l’imagination est rarement au repos, on devrait instituer un " sacramentel " du portable(!) Que le relais ne sente pas le poids de la paroisse comme un contrôle et une contrainte. La pensée unique, ce n’est pas notre idéal. Mgr Daegens dans un livre récent (« Catholiques en France ; réveillons-nous ») avance ceci : « que le catholicisme prenne la forme de groupes compacts (…) participant à un même système de pensée et d’action … cela n’est pas conforme au mystère de l’Église ». Et ceci, qui sert de guide : « Le christianisme est d’abord la religion des personnes ».

" Métier " ou ministère , le bonheur d’agir
Le Père Laurent Le Boulc’h dans le bulletin de septembre choisissait d’associer le coordinateur au " ministère " pastoral. J’ai bien aimé aussi l’humble mot de métier (homme à tout faire) me souvenant d’ailleurs que ce mot est issu du vieux « ministerium » latin. Un sociologue s’irritait récemment d’entendre prêcher partout le « vivre ensemble ». Il ajoutait que le « faire ensemble » est plutôt une nécessité et une urgence. Que le coordinateur ne soit pas seul, disait aussi notre pasteur. Il ne l’est pas grâce à tous, mais des équipes s’étiolent. Ne faut-il pas se souvenir de cette " exhortation apostolique " sans appel de Jean-Paul II (déjà !) : « Il n’est permis à personne de rester sans rien faire » ?
Reste l’angoissante question ; et faut-il d’ailleurs être assez présomptueux pour se la poser : ai-je fait avancer la paroisse en entretenant toute ces vertus dont parle l’apôtre : bienveillance et compassion, patience et douceur, et tant d’autres ? L’énergie n’étant pas la moindre !

Remercier et rendre grâces
Si l’on dit : le coordinateur voit tout, sait tout, mais ... ne fait rien ; on se trompe. Au moins le coordinateur sait-il faire une chose : rendre grâces ! Et c’est le moment de remercier, tant on est pris, tenu (et rassuré) dans un réseau de relations et de services.
Merci,

  • au Père Laurent Le Boulc’h, " prêtre modérateur ", généreux en conseils, patient et compréhensif, éclairé et si amicalement proche ; à ses confrères, fraternels, et répondant à tout appel.
  • aux membres de l’EAP auxquels va plus que mon estime : mon admiration et mon amitié. Je leur dédie le psaume 133 (V-1) qu’ils découvriront comme me l’a fait découvrir Laurent. A Robert notamment, ma plume fidèle dans mon infirmité informatique.
  • aux sœurs Orantes, dont la prière est un soutien pour nous tous. Combien elles nous sont chères !
  • aux équipes pastorales, liturgiques et caritatives (baptême, funérailles, animation, catéchèse, foyers...) ; aux plus âgés, comme à moi-même, je dédie le psaume 92 (son verset 15).
  • aux services techniques et administratifs de la paroisse : secrétariat, comptabilité, entretien... A toute heure j’ai pu déranger Henriette, Jean-Pierre, Pierre, Corentin et tant et tant, sans la manifestation d’une impatience.
  • aux maires et aux mairies ; aux agents techniques jamais irrités d’une visite tardive ou impromptue.
  • oserai-je dire enfin, à Claudie, mon épouse dont l’aide et la compréhension ont facilité ma mission. Tout le temps, je l’ai rebaptisée dans mon cœur, l’appelant de ce prénom (elle préfère le sien...) que portaient quelques (rares) chrétiennes du XVIème siècle : Longanime (qui tient bon dans la durée et la confiance).

Noël Lefort


Culture et foi
Culture et foi
Culture et foi
Merci Noël
à L'Ile Grande
Dépard de Pierre N'Kruma
Avec les confirmands
Avec Mgr Denis Moutel

info portfolio

Culture et foi Culture et foi Culture et foi Merci Noël à L'Ile Grande Dépard de Pierre N'Kruma Avec les confirmands Avec Mgr Denis Moutel
Version imprimable de cet article Version imprimable