Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 266 Image N° 257 Image N° 242 Image N° 254
(243)C est le Seigneur qui vous a appelé des ténèbres à son admirable lumière et vous êtes maintenant le peuple de Dieu.
[D] 
(260)L homme de foi est comme un arbre au bord d un cours d eau.
[D] 
(231)Pour le Seigneur, un jour est comme 1 000 ans, et 1 000 ans sont comme un jour.
[D] 
(246)Les constructions humaines s effritent, celles de Dieu demeurent.
[D] 

Accueil > Notre Paroisse > Vie de l’EAP > Préparation des cérémonies du carême

Préparation des cérémonies du carême

Publié le mercredi 22 février 2012

Compte rendu de la réunion des équipes liturgiques pour vivre le carême



La préparation de ces messes sera l’occasion de prendre du temps pour réfléchir sur les textes :

Toutes les 1ères lectures nous invitent à réfléchir sur l’Alliance et les évangiles sont centrés sur Jésus, Sauveur de tous les hommes. Sachons « ruminer » tous ces textes.


Ces liturgies du temps de carême doivent être sobres et laisser des espaces de silence propices à la prière.


Quelques idées pour la liturgie des 5 dimanches de carême


Le chant d’entrée, sera le « chant phare », fil conducteur de ces 5 dimanches. (voir en pièce jointe) ce chant est une hymne, il n’y a donc pas de refrain. On peut éventuellement se servir du couplet d'ouverture (le même pour les 5 dimanches) comme « refrain » (l'air est le même que pour les autres couplets). Le couplet « Evangile » peut être chanté après la lecture de l'Evangile.


Un geste sera repris chaque dimanche : pour marquer le rite pénitentiel :

  1. - Procession d’entrée avec en tête la croix. Cette croix est tenue devant l’autel jusqu’ ‘à la 1ère oraison .

  2. - Invitation à l’assemblée à se tourner vers la croix (y compris le célébrant et l’animateur) pendant la prière pénitentielle.

La prière pénitentielle peut être :

  • le « Je confesse à Dieu » suivi des invocations simples « Seigneur prends pitié , O Christ...» (ou « Kyrie.. »)

  • ou bien une forme litanique avec 3 (ou plus) invocations et Kyrie (ou Seigneur prends pitié).

  1. - A la fin de l’oraison, la personne qui tient la croix va la déposer à l’endroit prévu puis, la personne qui lit la 1ère lecture s’avance et lit.

Ces déplacements doivent se faire sans précipitation et favoriser ainsi un temps de silence.


Rappelons qu’il n’y a ni Gloria, ni Alléluia pendant le carême


La prière universelle sera particulièrement soignée, tournée vers la réconciliation et bien incarnée. Une remarque : la personne qui termine de lire la prière universelle, ne retourne pas tout de suite à sa place mais attend, tournée vers le célébrant pour écouter la prière de conclusion.


La quête est à mettre en valeur : pour que ce ne soit pas trop long, prévoir suffisamment de quêteurs. IL serait bien que les personnes qui quêtent commencent par les bas-côtés pour revenir par l’allée centrale et déposer ensemble les corbeilles au pied de l’autel. Si le diacre est là, c’est lui qui reçoit les corbeilles.


Pendant la procession de communion, ne pas mettre de chant mais privilégier un beau morceau de musique, par l’organiste ou à défaut un CD de musique (ne pas le mettre en sourdine mais avec une bonne puissance). Et si possible, finir par un moment de vrai silence.






Version imprimable de cet article Version imprimable