Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 256 Image N° 263 Image N° 244 Image N° 463
(264)Quand il a fini de parler, il dit à Simon : « Avance là-bas où l eau est profonde, et jetez vos filets pour attraper du poisson. » 

Simon lui répond : « Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre. Mais tu nous dis de jeter les filets, je vais le faire. »
[D] 
(468)Qui es-tu donc, douce lumière qui envahit mon coeur ? Esprit Saint, Amour éternel !
[D] 
(271)Tout aspire à retourner en haut
[D] 
(1335)L herbe se dessèche et la fleur tombe ; 

Mais la Parole du Seigneur demeure pour l Eternité.
[D] 

Accueil > La catéchèse > Pour les adultes > Parents qui écoutent à Trébeurden

Parents qui écoutent à Trébeurden

Publié le samedi 4 mars 2017 , par Jean-Marc

Parents qui écoutent à Trébeurden

Environ toutes les 2 semaines, à Trébeurden, des rencontres « Parents qui écoutent » offrent l’occasion de méditer un texte de la bible en gardant à l’esprit un souhait d’éveiller les jeunes à l’amour inconditionnel de Dieu.

Dans le séjour, 5 chaises en cercle. Sur la table, une bougie et des images qui m’inspirent, comme ces mains croisées, l’une très jeune, l’autre plus vieille. C’est une rencontre de parents qui écoutent qui se prépare.

Chacun arrive, prend place. Un petit temps de silence nous permet de nous poser.

Ce soir, des gens se rencontrent pour la première fois et je suis particulièrement attentive à ce que nous prenions le temps qu’il faut pour nous présenter, pour nous apprivoiser.

Après une prière pendant laquelle nous allumons la bougie, symbole de la présence de Jésus parmi nous, nous lisons le texte de ce soir.

Le texte n’est pas facile. « Ce verset me pose problème. », « Quelqu’un connaît-il les habitudes de cette époque, le contexte ? »... Les éclairages nous viennent des uns et des autres, d’autres fois nous avons eu recours à d’autres traductions, à des commentaires... Toujours, ces textes d’un premier abord difficile finissent par nous paraître accessibles. Toujours, le fait d’échanger nous permet de mieux les comprendre.

Ce n’est qu’une fois cet obstacle franchi tous ensemble, que nous pouvons nous tourner vers « l’écoute ».

Invités à écouter en quoi ce texte nous touche

Quelqu’un se lance, exprime comme il aimerait réussir à être aussi bienveillant que Jésus.

L’une d’entre nous prend la parole avec émotion. Au fur et à mesure qu’elle découvre et qu’elle partage le lien entre le texte et son expérience récente et douloureuse ses traits s’apaisent.

Nous nous taisons. Cette intervention semble trouver un écho en chacun de nous...

Une fois n’est pas coutume, ce soir nous n’avons pas le temps de relire le texte en mettant nos oreilles de parent. (Invités à écouter en quoi ce texte nous touche, nous adultes au contact d’un enfant, d’un jeune )

C’est pourtant une sincère gratitude qui nous anime lorsque nous remercions le Seigneur pour les fruits récoltés durant cette rencontre.

Au moment de se quitter, les visages sont sereins.

Il est probable que plusieurs d’entre nous récoltent des fruits tardifs, car bien souvent le texte continue de nous accompagner dans les heures et les jours qui suivent la rencontre.

Dans la confiance, nous ouvrons les oreilles de notre cœur aux chuchotements de Dieu.

Version imprimable de cet article Version imprimable