Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 476 Image N° 278 Image N° 282 Image N° 259
(2580)Les cieux proclament la gloire de Dieu,

le firmament raconte l ouvrage de ses mains.

Le jour au jour en livre le récit

et la nuit à la nuit en donne connaissance. 

Psaume 19.
[D] 
(255)Ce sont des pêcheurs, et ils sont en train de jeter un filet dans le lac. 

Jésus leur dit : « Venez avec moi, et je ferai de vous des pêcheurs d hommes. » 

Aussitôt, ils laissent leurs filets et ils suivent Jésus.
[D] 
(234)Le royaume des cieux est semblable à une fleur des champs
[D] 
(218)Tu es grand Seigneur 

Eternellement
[D] 

Accueil > Moments forts > Célébrations > Pardon de Notre Dame de Bonne Nouvelle (21 août 2011)

Pardon de Notre Dame de Bonne Nouvelle (21 août 2011)

Publié le vendredi 26 août 2011 , par Michel Aunis

Homélie du P. Laurent LE BOULC’H

110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 54

Au temps d’Isaïe, comme au temps de Jésus, on ne maniait pas les clefs comme aujourd’hui. Les clefs n’avaient rien de miniatures. C’était de lourdes barres de bois que l’on glissait au travers des portes des villes. Il fallait des épaules larges et solides pour les transporter. Signes du pouvoir, les clefs imposaient le respect.

Aujourd’hui, devenues beaucoup plus légères, les clés nous envahissent partout. Portes de plus en plus verrouillées. Codes secrets et digicodes, partout, il faut boucler à double tour. On en arriverait à vouloir tout mettre sous clefs. Dans notre société inquiète et explosive, les clefs en disent long de nos peurs de l’autre, de nos sentiments d’insécurité et de nos fermetures sur nous-mêmes.
Les pharisiens et les chefs religieux pensaient détenir les clefs de la religion d’Israël. Mais, plutôt que de s’en servir pour ouvrir les portes, ils ont préféré, eux aussi, fermer à double tour la porte de la maison de Dieu. L’accès au Temple ou à la synagogue est alors devenu difficile pour quantités de pauvres et de pécheurs, tenus à l’écart, rejetés de la maison du Père.

C’est dans ce contexte que Jésus vient. Il se présente comme celui qui détient les clefs du Royaume de Dieu comme s’il avait reçu en possession les clés de la maison de Dieu. Certains s’interrogent alors : qui est-il ? D’où tient-il sa légitimité ? Qu’est ce qui lui vaut une si grande puissance ? Comment ose-t-il prétendre posséder les clefs de la maison de Dieu ?

Jésus est le Fils auquel le Père a tout remis y compris les clefs de sa maison. Mais, la manière dont Jésus se sert des clefs du Royaume n’a rien à voir avec celle des pharisiens et des docteurs de la loi. Car, plutôt que de fermer la porte de la religion aux petits et aux pécheurs à cause de leur indignité, Jésus, au contraire, leur ouvre en grand les portes du Royaume. Il les appelle à la confiance en Dieu. Il les exhorte à se laisser convertir pour recevoir et vivre de l’amour de Dieu.

Jésus ouvre aux hommes la porte du Règne de Dieu. Il est la clef qui ouvre aux hommes l’accès à une vie nouvelle. Tous ceux qui l’accueillent entrent dans une relation nouvelle à Dieu qu’ils reconnaissent comme un Père. Ils entrent dans une relation nouvelle aux hommes qu’ils reconnaissent comme des frères. Jésus ouvre en grand les portes de la maison de son Père aux hommes ses frères.

Ce sera là la cause d’un malentendu tragique avec les chefs d’Israël qui mettront en cause la prétention de Jésus à détenir les clefs de la maison de Dieu parce qu’ils ne supporteront pas l’usage qu’il en fait. Comment peut-il prétendre ainsi ouvrir l’espace sacré de Dieu aux pécheurs ? L’évangile est cause de scandale. Il l’est aussi quand nous voyons Jésus confier ses clefs, les clefs du Royaume de son Père, au disciple Pierre. Le Christ Jésus ose donner les clefs de la maison de Dieu à Pierre.

La plupart du temps, nous ne donnons pas nos clefs comme cela à la légère. Confier ses clefs à quelqu’un représente en effet beaucoup. Donner ses clefs, c’est prendre le risque de se laisser dérober son trésor ou son intimité. C’est se montrer vulnérable. Perdre de sa protection. Donner les clefs de sa maison à un autre est donc un grand signe de confiance. Quand le Christ donne les clefs de la maison de son Père à Pierre, il témoigne envers lui d’une extraordinaire confiance.

Pierre n’est pourtant pas le plus grand. Il n’est pas le plus savant ni le plus doué des disciples. C’est pourtant lui, cet homme primaire et peureux, qui reçoit les clefs du Royaume. Saint Pierre, symbole à lui seul de l’Eglise, petite et fragile comme lui.

Certains crient au scandale : comment peut-on confier les clefs du Royaume à Pierre et à l’Eglise : quelle inconscience ! Comment des hommes aussi faibles peuvent-ils se voir remettre les clefs de la maison de Dieu ? Quelle folie de donner un tel pouvoir à des hommes et à une institution aussi faillibles ?

La remise des clefs par le Christ place l’Eglise dans la responsabilité d’ouvrir aux hommes la porte du Royaume. C’est sa mission première d’ouvrir à tous les portes de la maison de Dieu.
Mais il est arrivé dans l’histoire, et il arrive encore aujourd’hui que, de fait, l’Eglise ne se montre pas digne de la confiance qu’elle a reçue du Christ. Elle use à mauvais escient des clefs soit en verrouillant excessivement les portes par dureté de cœur, soit, au contraire, en laissant les portes grandes ouvertes, sans discernement.

Demeurer fidèle à la mission qu’elle a reçue du Christ suppose que l’Eglise ne cède ni à un comportement sévère ou rigide, ni à une attitude démagogique. Elle doit refuser la rigidité car la porte de Dieu doit demeurer ouverte à tous et l’Eglise témoigne de la miséricorde du Christ. Elle doit refuser la démagogie car la porte, nous dit l’évangile, est une porte étroite et la voie du Christ n’est pas sans exigences.

Dans notre société contemporaine beaucoup sont devenus ignorants de l’Evangile. L’Eglise est chargée de leur indiquer le chemin du Christ. Aux hommes et aux femmes qui ont perdu le chemin de Dieu, l’Eglise a pour mission de rappeler la voie de l’Evangile. Elle le fait en annonçant la Bonne Nouvelle, en célébrant les sacrements et en s’engageant au service de l’épanouissement de la personne humaine dans toutes ses dimensions.

Il se trouve que nous célébrons notre pardon en l’honneur de Notre Dame de Bonne Nouvelle au moment où le pape Benoît XVI célèbre la messe de clôture des JMJ à Madrid. Nous sommes ce matin unis dans la prière avec les centaines de milliers de jeunes rassemblés. L’Eglise a inventé les JMJ pour répondre à la mission du Christ, ouvrant largement la porte au Royaume de Dieu aux jeunes générations sans fermeture et sans démagogie. Les JMJ sont devenus un laboratoire dans lequel l’Eglise apprend à allier l’ouverture la plus grande (on y accueille le plus largement possible des jeunes de tous les pays et de toutes les sensibilités) et la proposition d’un chemin d’exigence évangélique sans concessions.

Je me souviens, dans les années 80, de la perplexité des générations plus anciennes devant les premiers rassemblements de jeunes avec le pape Jean Paul II. Ce mélange de grande ouverture dans la participation et de fermeté dans les convictions affichées les troublaient. Jean Paul II avait compris avant tout le monde que conjuguer la modernité et la tradition, l’hospitalité au plus grand nombre et la proposition exigeante de la vie selon l’Evangile du Christ, pouvait ouvrir le chemin de Dieu aux jeunes d’aujourd’hui.

Membres de l’Eglise qui a reçu les clefs du Royaume de Dieu, chacun de nous est invité à pratiquer cet accueil chaleureux, respectueux et bienveillant de l’autre, tout en ne craignant pas d’annoncer le message exigeant de l’Evangile. Il revient à chaque baptisé confirmé d’être, là où il vit, le témoin de l’ouverture sans limite et de l’appel radical à suivre l’Evangile.

Marie, Notre Dame de Bonne Nouvelle, femme de l’écoute et de l’appel à la conversion nous précède sur ce chemin. Qu’elle aide notre Eglise et chacun de nous à faire un bon usage des clefs du Royaume de Dieu. Amen.

Pardon ND de Bonne Nouvelle
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 25
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 21
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 05
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 09
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 54
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 51
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 47
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 39
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 38
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 37
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 36
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 34
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 33
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 32
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 31
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 28
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 25
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 69
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 68
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 66
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 65
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 63
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 62
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 61
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 60
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 59
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 57
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 72
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 73
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 74
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 76
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 81
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 85
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 86
110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 88

info portfolio

Pardon ND de Bonne Nouvelle 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 21 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 05 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 09 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 51 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 47 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 39 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 38 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 37 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 36 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 34 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 33 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 32 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 31 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 28 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 25 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 69 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 68 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 66 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 65 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 63 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 62 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 61 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 60 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 59 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 57 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 72 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 73 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 74 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 76 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 81 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 85 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 86 110821 Pardon ND de Bonne Nouvelle 88
Version imprimable de cet article Version imprimable