Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 247 Image N° 259 Image N° 461 Image N° 2580
(475)Si on ne sait pas ce qu est la vie, comment peut on savoir ce qu est la mort ?
[D] 
(470)Le royaume des cieux est semblable à un filet qu on jette en mer et qui ramène beaucoup de choses
[D] 
(474)S émerveiller, écouter le chant du monde...
[D] 
(1333)Restez joyeux, priez sans cesse 

remerciez Dieu en toutes circonstances
[D] 

Pâques 2015

Publié le jeudi 16 avril 2015, mis a jour le jeudi 28 janvier 2016 , par Jean-Marc

Dimanche 5 avril 2015 – Trébeurden
Pâques – Année B

Homélie de Hervé Le Vezouet

ALLÉLUIA ! Durant tout le temps du Carême, ce mot avait disparu de nos célébrations, de nos liturgies et voilà que depuis cette nuit, au cours de la veillée pascale, l’Eglise nous fait chanter de tout notre cœur "Alléluia", Chant d’acclamation ; cri allégresse ; ce qui veut dire : « Rendez grâces à Dieu », « Louez Dieu », dites merci à Dieu pour ce qu’il est, pour ce qu’il fait !

C’est formidable de pouvoir ainsi, avec foi, rendre grâce au Seigneur de tout son cœur. Mais c’est tellement difficile de mettre en accord ce que nous exprimons en proclamant, en chantant « Alléluia » et ce que nous portons réellement, parfois lourdement, dans notre vie, dans notre cœur.

Aujourd’hui, beaucoup de gens n’ont pas envie de chanter "Alléluia" et probablement que parmi nous, plusieurs sont dans ce cas. Soit parce qu’ils ont des soucis, des peines, des peurs pour le présent et pour l’avenir. Soucis causés par une maladie, une rupture, une discorde, la perte d’un être cher... toutes les peines qui sont la trame de nos vies ; et les peurs pour l’avenir : peur pour l’avenir professionnel, peur de l’avenir sur le plan familial, conjugal, peur pour les enfants... que sais-je encore.

Il y a tout cela dans nos existences. Et même si, aujourd’hui, nous ne portons aucune de ces peines (tant mieux !), nous ne pouvons pas fermer les yeux sur ce qui se passe, ce qui se vit, autour de nous, dans notre monde, et parfois tout près de nous.

Comment chanter alléluia en pensant à toutes les victimes de la violence, du terrorisme, des intégrismes ? Comment chanter Alleluia en songeant à nos frères et sœurs chrétiens du Moyen-Orient ou de l’Afrique Sahélienne qui sont chassés, persécutes, exécutés à causse de leur foi ? Comment chanter alléluia lorsque quelqu’un que l’on aime (un mari, un enfant, une sœur…) souffre parce que la maladie l’a brutalement frappé, énigme de la souffrance face à laquelle on se sent tellement impuissant, démuni ? Malheureusement, nous pourrions ainsi prolonger la liste…

Dans ce monde de souffrance, de violence, d’injustice, est-ce que décemment, nous pouvons chanter Alléluia, dire merci à Dieu ?

Oui, nous le pouvons ! C’est notre foi chrétienne qui nous permet de le faire. Une foi qui nous invite à regarder notre présent, avec réalisme, avec lucidité pour être capable d’envisager l’avenir possible. Oui, nous pouvons chanter « Alléluia » parce qu’à la base de notre foi, il y a quelqu’un : Jésus ; et il y a un fait : sa Résurrection. Oui il y a pour nous une manière de voir le monde, de voir l’histoire, de voir notre propre histoire, avec une immense confiance, avec espérance.

Pour cela, nous nous appuyons sur le témoignage de ceux qui ont vécu véritablement la rencontre du Christ ressuscité. A commencé par ces hommes, ces femmes ont été transformés, sont passés du doute à la foi.

Par la résurrection de Jésus, ils découvrent que Dieu est plus fort que la mort, donc plus fort que le pire des maux sur la terre. Du point de vue humain, la mort nous apparaît comme ce qui ce qu’il y a de plus définitif, de plus irréversible : c’est la fin ! Mais, si Dieu est plus fort que la mort, s’il est capable de ressusciter son Fils, cela change tout pour nous. Dans notre lutte contre les forces du mal, la maladie, la guerre ou n’importe quel malheur, nous sommes assurés de la victoire.

Cette expérience de rencontre du Christ ressuscité continue de toucher de transformer la vie d’hommes, de femmes aujourd’hui en 2015. En cette cette fête de Pâques, 3790 baptêmes d’adultes ont été célébrés auxquels il faut ajouter de nombreux adolescents et enfants. En 5 ans, les demandes de baptêmes d’adultes a augmenté de + de 30%.
Lorsque dans l’Eglise, certains ne voient que ce qui décline, qui disparaît, qui s’effondre, il nous faut porter notre regard sur les signes visibles de ce qui naît, qui vit, qui grandit… Tous ces signes visibles qui nous aident à croire en l’invisible. Notre évêque a annoncé cette semaine l’ouverture d’un synode diocésain sur le thème de l’espérance. Son ouverture officielle aura lieu le 8 décembre prochain (coïncidant avec l’ouverture de l’année sainte de la miséricorde, promulguée par le Pape François). Ce synode diocésain est un événement très important pour notre Église diocésaine Voici ce qu’en attend notre évêque Mgr Moutel :
Un événement spirituel car nous avons besoin d’écouter ce que l’Esprit Saint dit aujourd’hui à notre Eglise diocésaine,
Un événement de communion et de mission, car j’ai besoin de poursuivre, avec vous, la conversation de l’Eglise avec les hommes que Dieu aime et vers qui nous sommes envoyés. Nous demanderons la grâce d’accueillir et d’écouter, pour comprendre avec eux de quoi nous avons besoin, nous aussi, d’être sauvés. Le dialogue avec les habitants des Côtes d’Armor, chrétiens ou non, sera important pour enrichir notre regard.
Un événement pastoral, pour que soient proposées et décidées les orientations pastorales qui nous porteront pour la mission. Ainsi nous pourrons « sortir » et vivre la joie de l’Evangile dans les lieux et dans les renouvellements où le Seigneur voudra bien nous conduire.

Le Christ est ressuscité, la Vie a vaincu la mort ! Alleluia !


Quelques photos des cérémonies de Pâques :

  • Jeudi Saint à Trégastel
  • Vendredi Saint à l’Île-Grande
  • Veillée Pascale à Pleumeur-Bodou
  • Dimanche de Pâques à Trébeurden
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Jeudi Saint à Trégastel
Vendredi Saint à l'Île-Grande
Vendredi Saint à l'Île-Grande
Vendredi Saint à l'Île-Grande
Vendredi Saint à l'Île-Grande
Vendredi Saint à l'Île-Grande
Vendredi Saint à l'Île-Grande
Vendredi Saint à l'Île-Grande
Vendredi Saint à l'Île-Grande
Vendredi Saint à l'Île-Grande
Vendredi Saint à l'Île-Grande
Vendredi Saint à l'Île-Grande
Vendredi Saint à l'Île-Grande
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Veillée à Pleumeur-Bodou
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Dimanche de Pâques à Trebeurden
Version imprimable de cet article Version imprimable