Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 254 Image N° 272 Image N° 475 Image N° 274
(467)La foi, une source qui n en finit pas de couler
[D] 
(279)Mon âme attend plus sûrement le Seigneur qu un veilleur n attend l aurore.
[D] 
(282)Seigneur, fais de nous des ouvriers de paix
[D] 
(229)Je ferai des choses extraordinaires en haut dans le ciel et des choses étonnantes en bas sur la terre.
[D] 

Nos voisins

Publié le vendredi 24 mars 2006, mis a jour le dimanche 29 janvier 2017 , par Corentin Penn

Nos voisins

Savez-vous qui sont vos voisins ?

La canicule de l’été 2004 a suscité bien des réactions par rapport à toutes les personnes isolées !!! Pourtant, est-on si certain que les choses aient progressé et que la solitude, voire la détresse, n’existe pas encore tout à côté de chez nous, à notre porte ?

Nous voudrions au travers de cette rubrique vous faire réfléchir à tous ces gestes quotidiens, simples mais que nous hésitons à faire et qui font pourtant que la vie de l’entourage, d’un quartier, d’un hameau, d’un village devient plus chaleureuse, plus solidaire.

N’hésitez pas non plus à nous faire part de gestes, d’une action qui ont permis une meilleure entente entre les hommes. Nous serons heureux de publier ces témoignages positifs.

Le voisinage, le quartier, le hameau sont des lieux privilégiés pour créer des liens et pour l’exercice de la solidarité.

Moment de convivialité au Pardon de Bonne Nouvelle

La première chose essentielle est d’abord de se connaître et de se parler. Ainsi ce besoin et cette nécessité peuvent se traduire de différentes manières. N’a-t-on pas vu par exemple, même à Paris, se mettre en place des fêtes d’immeubles ou de quartiers. Dans nos communes, plusieurs initiatives très positives ont été lancées récemment en ce sens : A crech Caden, A Coatrahouézan, A Kerellé et au Dossen, A Kérénoc, au bourg de Trégastel, autour de la chapelle de Golgon ou de St Uzec... Ces initiatives sont importantes car elles permettent de rassembler toutes les personnes d’un quartier alors que les mouvements de population évoluent très rapidement et qu’il est de plus en plus difficile de se connaître. Chrétiens résidents ou de passage, nous devons être dynamiques dans ces activités.

Passer calmement dans la rue ou la route en saluant, en faisant un sourire, prendre le temps de parler pour connaître les soucis des autres, se rencontrer entre voisins de façon amicale, ce sont aussi des moyens de se connaître qui peuvent alors déboucher sur des actions simples de solidarité :

  • S’inquiéter si telle personne isolée vit normalement, lui proposer de faire des courses.
  • Non seulement accepter mais proposer d’être alerté par le système de téléalarme d’un voisin ou d’une voisine.
  • S’entraider pour des travaux ou proposer de garder les enfants d’un couple qui vient d’avoir un coup dur ou tout simplement quand l’un d’eux est en voyage.
  • Accueillir des nouveaux voisins par une invitation à prendre un apéritif ou un café

Les exemples sont nombreux et c’est à vous de les découvrir et de nous les faire partager.

Version imprimable de cet article Version imprimable