Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 244 Image N° 1298 Image N° 1303 Image N° 231
(221)L Éternel combattra pour vous ; 

et vous, gardez le silence.
[D] 
(461)Tout est à tous, mais vous êtes du Christ et le Christ est à Dieu
[D] 
(232)Cette eau pleine de vie, où peux-tu la prendre ?
[D] 
(282)Seigneur, fais de nous des ouvriers de paix
[D] 

Accueil > Editos > Nombreux comme le sable de plage

Nombreux comme le sable de plage

Publié le vendredi 4 novembre 2016

Nombreux comme le sable de plage

« Oh que ce sera beau lorsque nous irons là-haut aussi nombreux que le sable de plage », chantons-nous. Il est vrai que la plage n’est plus nécessairement une bonne idée par ces temps qui renvoient définitivement de nos portes le beau soleil d’été ! Toutefois l’image du sable de plage nous permet d’oser une comparaison extraordinaire, pleine d’espérance. Ils sont en effet une foule innombrable, comparable au sable de plage, tous ces saints reconnus ou anonymes qui jouissent du bonheur en Dieu dans l’Au-delà. A la toussaint, chaque 1er Novembre, nous les fêtons en communiant avec eux. L’Église militante que nous constituons durant notre pèlerinage ici-bas sur terre se trouve soutenue et portée en prière par l’Eglise sanctifiante remplie de cette foule immense dont la vie a été trouvée bonne et juste aux yeux de Dieu après la mort. Notre but dans la vie chrétienne est d’aspirer à cette communauté de bienheureux. La Toussaint, c’est une merveilleuse ouverture sur la beauté de la vie chrétienne où chacun est en marche pour un bien supérieur. Nous sommes en marche, chacun, dans nos petits efforts quotidiens et nos exploits parfois discrets sur le vaste chantier de l’amour du prochain. Notre marche est aussi solidaire de celle de tous nos frères et sœurs en Eglise. Nous le savons par exemple, notre diocèse est en marche en cette période synodale. Ne soyons pas sur le quai ni fatigués de suivre cette marche pour choisir l’espérance. Ensemble choisissons l’espérance pour la marche vers la sainteté !

Comme il est de coutume, le mois de Novembre est aussi le moment privilégié où nous nous souvenons de façon particulière des défunts de nos familles. Durant tout ce mois nous allons honorer nos morts et l’Eglise nous y encourage vivement. Une messe recommandée, une visite sur les tombes, un entretien fait autour des tombes en arrachant les mauvaises herbes et même un coup de peinture sont autant d’actes que nous pouvons poser pour manifester notre proximité et notre communion avec nos parents ou amis décédés. La célébration du 02 Novembre nous invite à un temps de recueillement et de prière pour toutes celles et tous ceux que la mort a arrachés à notre affection.

En avançant vers la fin du mois, plus précisément le 20 Novembre, le pape refermera la porte sainte mettant ainsi un terme à l’année de la miséricorde. Ce sera à la solennité du Christ-Roi de l’Univers. Tout comme à l’ouverture du jubilé, tous les diocèses du monde célébreront la fin de l’année sainte. C’est une fin qui est en même temps un départ pour nous car c’est une invitation à faire désormais de nos vies des canaux de la miséricorde de Dieu pour nos frères.

Vivons chers frères et sœurs tous ces différents évènements de ce mois dans la foi et dans l’espérance.

Père Serge KOUGNANDÉ

Version imprimable de cet article Version imprimable