Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 240 Image N° 462 Image N° 270 Image N° 470
(459)La foi est comme un oiseau qui perçoit la lumière et qui chante alors que l aube ne s est pas encore levé.
[D] 
(282)Seigneur, fais de nous des ouvriers de paix
[D] 
(275)Tu rebâtiras les ruines anciennes.
[D] 
(2580)Les cieux proclament la gloire de Dieu,

le firmament raconte l ouvrage de ses mains.

Le jour au jour en livre le récit

et la nuit à la nuit en donne connaissance. 

Psaume 19.
[D] 

Le Père Edgard se présente

Publié le samedi 6 novembre 2010 , par Corentin Penn

Le Père Edgard lors du dernier Dimanche en chemin le 17 Octobre à Pleumeur Bodou

Le Père Edgard Dahoui se présente

Je m’appelle Edgard DAHOUI, originaire du Bénin, du diocèse de Djougou, au nord du Bénin. Ma présence ici sur la paroisse de Lannion a été l’accord entre les deux évêques : Monseigneur Paul Vieira et Monseigneur Lucien Fruchaud.

Avant de venir ici en Bretagne j’étais curé de la jeune Paroisse de Manigri, créée il y a 5 ans où je travaillais avec un vicaire.

J’ai été ordonné prêtre le 27 décembre 1999 par Mgr Nicolas Okioh de vénérée mémoire, qui était l’évêque émérite du diocèse de Natitingou, (il est à retenir que le diocèse de Djougou jusqu’en 1995 formait un seul diocèse avec Natitingou. C’est donc le 1er octobre de cette année 1995, avec l’accord de Rome, que le diocèse de Djougou a vu le jour avec pour premier évêque Monseigneur Paul Vieira).

Je suis le benjamin d’une famille de huit enfants. Je n’ai plus la joie d’avoir les parents sur la terre des vivants, car ils se sont suivis l’un après l’autre dans l’intervalle de cinq mois dans les années 83-84, dans la maison du Père. (Priez avec moi pour le repos de leurs âmes).

J’ai eu une vocation tardive, si bien que, avant d’être prêtre, j’étais ouvrier maçon. Seul le Seigneur sait écrire droit sur des lignes courbes, sinon comment peut-on croire que ce petit bâtisseur des demeures terrestres peut devenir un jour bâtisseur des demeures éternelles. Que son nom soit béni éternellement !

Si la paroisse d’où je viens n’a que cinq ans d’existence, le diocèse quant à lui en est à sa quinzième année. Nous sommes donc jeunes parmi les jeunes. Nous avons donc besoin de votre soutien sur tous les plans.

Nous travaillons dans un milieu à fort taux musulman et la collaboration n’est pas pour autant mauvaise.

Je suis arrivé ici à Lannion le 31 août dernier. J’étais attendu par le curé, l’Abbé Laurent Le Boulc’h. C’est lui qui est venu me chercher à la gare de Guingamp pour le presbytère de Lannion où un accueil chaleureux m’a été réservé. Merci à vous tous pour ce que vous avez fait et ferez pour moi.

Je voudrais pour terminer quêter l’aumône de votre prière pour que mon ministère dans les Côtes d’Armor porte beaucoup de fruits.

Que Dieu vous bénisse tous.

Père Edgard Dahoui

Version imprimable de cet article Version imprimable