Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 245 Image N° 474 Image N° 476 Image N° 249
(1333)Restez joyeux, priez sans cesse 

remerciez Dieu en toutes circonstances
[D] 
(272)Comment pourrions nous rencontrer Dieu en fuyant l homme
[D] 
(460)Un coeur sans amour est comme une rivière qui n a plus d eau pour abreuver ses rives
[D] 
(239)Là où se trouve la haine, Que nous apportions l Amour...
[D] 

Accueil > Editos > La patience et la persévérance de l’Avent

La patience et la persévérance de l’Avent

Publié le vendredi 30 novembre 2012 , par Robert Gautheret

La patience et la persévérance de l’Avent

Chaque année, comme un temps préparatoire à Noël, l’Église entre dans la liturgie de l’Avent. A contre courant de nos mentalités, l’Avent appelle à vivre la patience et la persévérance de Dieu.
Le temps de l’Avent est offert, comme une grâce, à tous les hommes et les femmes pressés d’aujourd’hui, ceux et celles qui ne supportent pas les frustrations ou la lenteur des germinations. Et nous en sommes souvent !
Nous savons bien qu’éduquer un enfant réclame beaucoup de patience. Impossible pour le petit d’homme de tout apprendre et saisir d’un seul coup, d’autant qu’il ne s’agit pas seulement pour lui de recevoir des connaissances mais de les intégrer dans sa vie, et c’est là une tout autre histoire !
Cette patience du pédagogue ne peut se dissoudre dans la lassitude et la démission. La vraie patience appelle la persévérance. Celle-ci est le signe que la flamme du désir ne s’est pas éteinte en nous. Malgré les lenteurs et les reculades, on y croit toujours !
Le temps de l’Avent nous est donné pour contempler l’infinie patience et persévérance de Dieu à notre égard. Il lui en faut beaucoup ! Nous en appelons si souvent à lui pour qu’il en fasse davantage et quand il vient, nous ne sommes plus là pour le recevoir ! « Quand le Fils de l’homme viendra trouvera-t-il la foi sur la terre ? » interroge Jésus dans l’évangile (Luc 18,8). Et cependant Dieu nous espère toujours. Il tient promesse
En cet Avent 2012, nous prierons plus intensément le Notre Père : « Que ton règne vienne ! ». Cette prière est de patience et de persévérance. Elle nous appelle à la patience pour savoir accueillir le Règne de Dieu quand il viendra. Elle nous exhorte aussi à nous laisser travailler avec persévérance par le désir de nous montrer le plus réceptif possible à la venue du Christ en nos vies, le laissant par l’évangile, la communion à son corps et le don de l’Esprit, nous transformer.
Avec le Christ, nous témoignerons du Règne de Dieu déjà commencé en devenant des hommes et des femmes de patience et de persévérance dans nos relations professionnelles, familiales, sociales et ecclésiales.

P. Laurent Le Boulc’h

Version imprimable de cet article Version imprimable