Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 281 Image N° 275 Image N° 226 Image N° 262
(242)Le seigneur regarde le terre, elle tremble, Il touche les montagnes, elles fument !
[D] 
(282)Seigneur, fais de nous des ouvriers de paix
[D] 
(233)Au pied de la croix, marie pleurait...
[D] 
(1366)N ayez pas peur, ouvrez toutes grandes les portes au Christ
[D] 

Accueil > Partager et prier > Prières proposées par la paroisse > La dernière chose que Pierre Cérésole ait écrite, est une Prière

La dernière chose que Pierre Cérésole ait écrite, est une Prière

Publié le samedi 2 juin 2007 , par Corentin Penn

La dernière chose que Pierre Ceresole ait écrite est une prière

Éternel, Que ton Esprit nous inspire et nous guide ; que ta volonté soit faite.

Donne-nous la force d’accomplir notre tâche sans orgueil, sans égoïsme, sans paresse et sans lâcheté.

Donne-nous la force de résister aux tentations, de pardonner aux autres comme nous voudrions que largement on nous pardonne.

Donne-nous de répondre aux offenses uniquement en redoublant nos efforts pour ne jamais offenser autrui.

Éternel, nous voulons écouter ton appel et lui obéir, afin de l’entendre toujours plus nettement.

Donne-nous l’honnêteté d’examiner avec le même scrupule et la même sévérité nos propres actions et pensées que celles des autres.

Délivre-nous du fanatisme et de l’orgueil qui nous empêchent d’accueillir la vérité aussi par l’enseignement et l’expérience des autres.

Donne-nous la confiance tranquille que tu sauras toi-même révéler à autrui ta vérité et ta justice, comme nous croyons que tu les as partiellement révélés à nous-mêmes.

Apprends-nous à collaborer de tout coeur, sans intérêt personnel, ambition égoïste sordide, et sans vanité mesquine, à la recherche commune de la vérité.

Apprends-nous la pitié et l’effort réel pour soulager les misères d’autrui.

Donne-nous le courage tranquille, nécessaire en toutes circonstances, et naturel à celui qui t’a consacré sa vie.

Qu’au sommet de l’existence où l’homme et la femme se rencontrent, soit d’abord le respect passionné des vraies valeurs de la vie : d’abord ta vérité et ton amour.

Qu’aucune défaite, chute ou rechute ne nous éloigne jamais de toi ; qu’au milieu de toutes nos misères, ton amour nous saisisse et nous élève peu à peu à jusqu’à toi.

AMEN

Version imprimable de cet article Version imprimable