Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 461 Image N° 254 Image N° 227 Image N° 278
(226)Merveilles, Merveilles, que fit pour moi le Seigneur.
[D] 
(533)La plante s envole vers Toi, Seigneur 

Tu la chauffes de Ton Soleil
[D] 
(250)Le Père aime le Fils et il a tout mis dans ses mains. 

Celui qui croit au Fils a la vie avec Dieu pour toujours. 

Celui qui refuse de croire au Fils ne verra pas cette vie, mais la colère de Dieu restera sur lui
[D] 
(286)Que ton nom soit sanctifié Que ton règne vienne...
[D] 

Accueil > Moments forts > Célébrations > LE MERCI DE GILBERT ET LE KENAVO DES PAROISSIENS

LE MERCI DE GILBERT ET LE KENAVO DES PAROISSIENS

LE MERCI DE GILBERT ET LE KENAVO DES PAROISSIENS

Publié le vendredi 23 septembre 2011, mis a jour le samedi 24 septembre 2011 , par Corentin Penn

LE MERCI DE GILBERT ET LE KENAVO DES PAROISSIENS

.

L’abbé Gilbert N’Biaye était vicaire dans la paroisse de SEDHIOU entre ZIGUINCHOR et KOLDA où le presbytère était sur le bord du fleuve Casamance, donc une région où la nature est généreuse.

Il a été ensuite nommé dans la paroisse de Vélingara où les conditions sont plus difficiles en pleine brousse. Ses débuts dans cette paroisse furent difficiles notamment celles de l’habitat et de la subsistance dans l’apostolat : Trouver les moyens pour l’apostolat :
* dans une paroisse où les distances sont importantes, donc difficulté des moyens de locomotion et de carburant dans un pays où les pistes sont rudes surtout en période de pluie.
* Souci pour les moyens habituels d’une paroisse, livres,documentation
* Mais aussi subsistance et donc vie des familles qui gravitent normalement, en Afrique, autour d’une Paroisse.

C’est de ces difficultés qu’est née l’idée de l’abbé Gilbert d’organiser un petit atelier artisanal d’élevage de poulets pour essayer de subvenir à ces besoins. Il s’agit d’un projet simple mais sympathique axé vers l’apostolat mais aussi vers la vie locale avec la création possible d’un emploi et l’animation locale.

Le poullailler est en cours de construction et les premiers poussins devraient être achetés prochainement et les premiers poulets vendus vers Noël

La Paroisse de Pleumeur Bodou et notamment l’équipe "tiers monde " a été heureuse de participer à ce projet .
la célébration du 11 Septembre était particulièrement chaleureuse comme si chacun était heureux de souhaiter bonne route et bon courage, mais aussi satisfait d’avoir travailler ensemble dans la bonne direction.

L’abbé Gilbert est reparti à Vélingara avec ses divers soucis, mais aussi sa
foi qu’il nous a fait partager avec simplicité, humilité et conviction

Merci Gilbert et Kénavo

Mot de remerciement à la Communauté paroissiale de Pleumeur-Bodou

L’Abbé Gilbert remercie les Paroissiens

Quand j’ai atterri ici le 9 juillet 2008, si je ne m’abuse, je me disais : « ah je vais dans une communauté que je ne connais pas et où je ne connais vraiment personne... ». Et c’était vrai.
Mais en même temps je me disais, ce sont des frères et de surcroît des frères et sœurs chrétiens qui vont m’accueillir. Je n’ai donc aucune raison de m’inquiéter.
Effectivement, j’avais raison. Car quand je suis arrivé, j’ai trouvé des hommes et de femmes aux bras ouverts et surtout aux cœurs ouverts et accueillants.
Petit à petit, j’ai découvert que c’est ce peuple de Bretagne qui a donné ses fils pour venir semer la Bonne Nouvelle de l’Évangile dans notre cher terroir du Sénégal et plus particulièrement en Casamance.
Et là je me suis dis que je suis chez mes parents, mes grands-parents ou comme on le dit ici,chez Papy et Mamy.
Alors, j’ai me suis mis à observer pour m’adapter à cette Communauté que je porte dans mon cœur et qui, je pense sincèrement, me porte dans son coeur .
En ce jour qui m’est offert pour m’adresser à vous, je veux dire un merci sincère à tous et à chacun pour l’accueil, pour l’hospitalité, pour le témoignage de la foi au Christ.
Vous comprendrez aisément que les mots me manquent pour vous exprimer ma reconnaissance pour l’amitié, les prières et pour le soutien que vous m’avez apporté depuis que j’ai foulé le sol de la Côte de granit rose comme me l’avait précisé dès les premiers contacts M Pierre Terrien, alors responsable laïc de la Communauté paroissiale.
A plusieurs reprises, votre générosité m’a permis de sortir de certaines situations embarrassantes. Je vous en serai toujours grès.
Pour mémoire, la paroisse, par l’intermédiaire de Noël LEFORT a fait un geste en notre faveur, puis à noël et le vendredi saint des activités ont été menées pour collecter des fonds afin de nous aider à réaliser un poulailler chez nous. Et au cours de cet Été 2011, 3 ou 4 quêtes ont été organisées pour la même cause. Et quand je devais venir au mois de mars dernier pour des soins ophtalmologiques, votre apport m’a permis de faire face à certaines dépenses relatives aux soins reçus au CHU de Rennes. Merci pour tout.

C’est aujourd’hui que je reçois effectivement le fruit de votre générosité depuis que l’équipe « Tiers-monde » de la paroisse a commencé à se mobiliser pour notre poulailler. Avec le chèque qu’on vient de me remettre, nous pourrons faire un pas de plus dans la réalisation de notre projet que nous avons voulu mettre en place. D’autres bonnes volontés nous ont aussi aidé dès le départ et c’est ce qui a permis de commencer et de poursuivre la construction de l’édifice. Je veux citer entre autres,l’Association « Mener un enfant vers demain ». Que les membres en soient vivement remerciés.

A tous je demande que vos prières nous soient assurées et que nous puissions réussir afin qu’à l’avenir nous parvenions à une certaine autonomie.
Que Dieu qui voit les sacrifices que vous faites pour vos frères et sœurs, et ce malgré la crise, vous le rende au centuple.
Qu’il bénisse vos familles, vous-mêmes et toutes les personnes qui m’ont offert leur sourire, leur gentillesse et leur affection en Christ.

Je ne saurai terminer mon propos sans demander pardon pour mes maladresses, pardon pour les fautes commises et pour toutes les fois où je n’ai pas su être à la hauteur de vos attentes.
Je veux repartir dans mon pays, dans ma paroisse avec la conviction que j’ai été pardonné de tout cœur pour mes lacunes, mes insuffisances par mes frères et sœurs d’ici.
Aussi , je vous assure de mes prières et vous invite en groupe ou seul à venir connaître aussi mon pays, ma paroisse. Et ça sera avec joie que vous serez accueillis.
Encore une fois merci à tous, avec une mention spéciale à Mme Annie CHARLOUX et son équipe « Tiers-monde », ainsi qu’à tous les donateurs.

Je vous remercie de votre attention et veuillez souffrir que je cite pas certaines personnes pour ne pas blesser leur sensibilités et leur modestie.
Que Dieu vous bénisse et vous garde dans son amour. Amen

Abbé Gilbert Malang BIAYE

L'Abbé Gilbert remercie les Paroissiens

info portfolio

Version imprimable de cet article Version imprimable