Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 233 Image N° 250 Image N° 229 Image N° 282
(236)Il y eut un soir, il y eut un matin... Ce fut le premier jour
[D] 
(260)L homme de foi est comme un arbre au bord d un cours d eau.
[D] 
(1366)N ayez pas peur, ouvrez toutes grandes les portes au Christ
[D] 
(312)Que la Paix de Dieu vienne en nous, rendre nos esprits disponibles à son Message
[D] 

Accueil > Editos > L’énertgie de la rentrée - L’édito de Laurent le Boulch

L’énertgie de la rentrée - L’édito de Laurent le Boulch

Publié le mardi 1er septembre 2009 , par Corentin Penn

L’énergie de la rentrée

Quand le soleil de plein été s’est fait avare, septembre vient toujours trop tôt ! C’est que les mois de rentrée sont dévoreurs d’énergie. Il en faut pour tous ceux et celles qui doivent affronter l’inquiétude dans une situation économique dégradée. L’été n’a pas réservé de bonnes nouvelles pour le bassin d’emplois de Lannion. La crise met en cause bien des habitudes, mais que l’esprit de certains responsables économiques, dont on dit pourtant qu’ils sont intelligents, est lent à comprendre ! Dès qu’une amélioration se dessine, on recommence sans aucun état d’âme les mêmes erreurs !

A ceux-là, on pourrait conseiller de méditer la dernière encyclique de Benoît XVI « l’amour dans la vérité ». Ceux et celles, de toute sensibilité, qui en font lecture y trouvent un grand intérêt. Dans la continuité des textes précédents, l’encyclique pose des jalons pour une économie sociale au service du développement intégral de l’homme. Cette encyclique nous rappelle à quel point l’évangile du Christ appelle à l’incarnation constante de son Esprit par les chrétiens dans le monde. Il y a vraiment de quoi inspirer des actions personnelles et collectives dans toutes sortes de domaines. Vous trouverez dans ce bulletin une présentation écrite par l’abbé Yann Talbot. Des rencontres d’étude et d’échange seront proposées autour de ce texte.

En ce mois de rentrée, il faut aussi beaucoup d’énergie à tous ceux qui vont reprendre leurs activités ordinaires ou mettre en place de nouveaux projets.

Les paroisses de Lannion et de Pleumeur Bodou ont la chance d’accueillir de nouveaux arrivants et, parmi eux, Yves Guézou, diacre en vue du ministère presbytéral, qui fera dorénavant partie de notre équipe pastorale et résidera au presbytère de Lannion. Il se présentera lui-même dans le bulletin d’octobre.

Avec toutes les paroisses du diocèse désormais engagé dans sa réforme catéchétique, nous allons poursuivre la mise en place de notre projet. Il s’agira surtout d’améliorer et de consolider l’existant sur Lannion, et de commencer une proposition nouvelle à Pleumeur Bodou. Toutes les paroisses du diocèse sont invitées à marquer d’une initiative catéchétique le dimanche 18 octobre. Il vous sera proposé un spectacle sur Saint Paul « coup de foudre ». Nous en reparlerons.

C’est aussi du côté de la pastorale des jeunes, les collégiens notamment, qu’il va falloir porter nos efforts. Une équipe qui associe la paroisse, les aumôneries scolaires et les mouvements est prête à y réfléchir. Dans la suite de la réforme catéchétique, elle se donne une année pour repenser notre manière d’évangéliser les jeunes sur la paroisse.

Vous savez bien dorénavant qu’une Église n’a d’avenir que si elle se vit dans des communautés dans lesquelles chacun se sent responsable de l’ensemble et se montre disposé à participer à sa mission avec ses propres talents. Je crois que nous avons réellement progressé dans ce sens et je m’en réjouis.

Mais il reste encore à faire

pour que, portés par la foi de l’Évangile, chaque relais, chaque groupe, mouvement ou service d’Église, chaque baptisé, se sente vraiment partie prenante de notre commune responsabilité : faire signe d’Évangile à tout homme et construire l’unique famille de Dieu. Des événements proches auront valeur de test pour vérifier notre capacité à agir ensemble, je pense à la kermesse, au nécessaire renouvellement de personnes en responsabilité, à l’intérêt pour transmettre et apprendre, à la communication de nos diverses initiatives… Que tous les relais se sentent solidaires de ces projets.

Un grand merci alors à tous ceux et celles qui œuvrent ou qui vont s’impliquer dans tant de domaines différents, parfois dans une grande discrétion, toujours avec humilité et respect, pour que notre Église vivante s’engage toujours sur les chemins du Christ. Que l’Esprit donne à tous l’énergie nécessaire en ce temps de rentrée.

P. Laurent Le Boulc’h

Version imprimable de cet article Version imprimable