Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 223 Image N° 237 Image N° 259 Image N° 266
(248)Entre Tes mains, je remets Seigneur mon esprit 

Entre Tes mains, je remets ma vie
[D] 
(276)Sur le pays de l ombre une lumière s est levée
[D] 
(249)Au même instant, ce fut comme si des écailles tombaient des yeux de Saul et il vit de nouveau. 

Alors il se leva et fut baptisé,
[D] 
(242)Le seigneur regarde le terre, elle tremble, Il touche les montagnes, elles fument !
[D] 

Accueil > Notre Patrimoine > Nos églises > L’église de la Sainte Trinité à Trébeurden (An Drinded en breton)

L’église de la Sainte Trinité à Trébeurden (An Drinded en breton)

Publié le lundi 24 janvier 2005, mis a jour le samedi 21 décembre 2013

Le Samedi 23 Avril 2003, sous la présidence de Mgr Fruchaud,

JPEG - 7.9 ko
Ste Trinité, Trébeurden
ND de Pitié

Monsieur l’Abbé François Paul le Charlès étant recteur et Michel Lissillour étant Maire, eut lieu l’inauguration de la réhabilitation, véritable renaissance de l’église de Trébeurden.

En réalité, l’église de Trébeurden a été presque un chantier permanent depuis le début de son histoire connue au début du 19ième siècle. Sans doute d’autres sanctuaires ont existé avant cette période. Quand on connaît l’influence des moines cisterciens de Bégard, on peut même pensé que sa fondation peut dater du 13ième siècle.

Fermée sous la révolution on connaît l’histoire de son

JPEG - 19.1 ko
Eglise de Trébeurden
Le pignon Nord-Ouest

évolution à partir de 1829, date de sa réhabilitation par l’abbé le Luyer. Le portail d’entrée de l’église, ainsi que les pierres

du clocher viennent du manoir de Kerariou. Le portail était le portail

d’entrée du manoir. Ces pierres furent donc achetées par l’Abbé Le Luyer.

Mais on s’aperçut très vite que le clocher réalisé ne donnait pas satisfaction (cloches trop bruyantes à l’intérieur de l’église et clocher pas assez haut pour servir d’amer pour les marins). La foudre qui tomba sur le clocher mis tout le monde d’accord. Le clocher actuel fut donc réalisé entre 1849 et 1852. Mais déjà en 1867 le recteur de l’époque se plaignait de la mauvaise qualité et de l’état de la charpente et de la toiture.

Le cimetière qui était à l’intérieur de l’enclos fut transféré à sa place actuelle après la première guerre mondiale. Dès 1925 la toiture fut refaite. mais le plancher sous les cloches menaçant de s’écrouler, il fallut également le refaire aussi. Ce ne fut finalement qu’en 1931 que les 4 cloches qui portaient comme nom de baptême ND de Bonne Nouvelle, St Yves, Ste Anne et St Bernard furent inaugurées.

JPEG - 11.4 ko
Ste Trinité, Trébeurden
Un ex voto de marin : une maquette de bateau

Après une nouvelle réfection de la toiture en 1956, la "nouvelle nef" fut ajoutée entre 1961 et 1962 pour tenir compte de l’affluence estivale. Finalement, avant sa rénovation actuelle, l’église fut interdite au public en l’an 2000 du fait de graves soucis avec la charpente.

Plan d’accès :cliquer ici.

Version imprimable de cet article Version imprimable