Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 261 Image N° 272 Image N° 1366 Image N° 267
(248)Entre Tes mains, je remets Seigneur mon esprit 

Entre Tes mains, je remets ma vie
[D] 
(273)Mon Dieu et mon rocher, tu es pour moi un abri sûr.
[D] 
(237)N ayez pas peur du Christ ! Il n enlève rien et il donne tout !
[D] 
(268)Sois fort, sois fidèle, Dieu te mène au désert. Il veut, par dela le désert te conduire au repos.
[D] 

Accueil > Notre Patrimoine > Nos églises > L’église Saint Pierre de Pleumeur Bodou

L’église Saint Pierre de Pleumeur Bodou

Publié le lundi 24 janvier 2005, mis a jour le samedi 21 décembre 2013

JPEG - 28.1 ko
Eglise Saint Pierre à Pleumeur Bodou
Vue du Pignon Sud

L’église actuelle fut construite en lieu et place d’un édifice du XVIIIième siècle devenu trop petit et en fort mauvais état. Certaines parties de l’ancienne église ont été précieusement conservées - les sacristies, une partie des chapelles du Saint Sacrement et de Saint Yves, dont on remarque à l’extérieur les belles pierres taillées. Egalement conservées les fenêtres de l’abside et leurs vitraux et les pierres des arcades et des piliers.

Commencé le 10 Avril 1844, la première messe y fut célébrée le 10 Novembre de la même année, 7 mois seulement après le début des travaux. Il faut dire que ce fut l’œuvre enthousiaste de tous les paroissiens de l’époque.

Le clocher dont la pointe culmine à 37 mètres ne fut réalisé qu’après 1870, à la suite du reste d’une longue polémique locale sur son rôle en tant qu’amer et son financement. D’importants travaux de restauration eurent lieu en 1923 et 1924.

La commune est en train de restaurer le clocher avant d’entreprendre les autres travaux de restauration.

Les proportions de l’ensemble de l’édifice et du chœur sont harmonieuses.

Il faut remarquer :

  • Le Christ en croix du chœur, datant de la fin du XIV ième siècle et venant de la chapelle de Saint Uzec.
  • Les vitraux de l’abside datant du XVI ième siècle ainsi que la chaire du XVII ième.
  • A noter aussi la statue de Saint Jean Baptiste.
  • Enfin à l’extérieur on notera la "Croix écotée"

qui est classée à l’inventaire des monuments historiques.

Plan d’accès :cliquer ici.

Version imprimable de cet article Version imprimable