Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 262 Image N° 1339 Image N° 468 Image N° 295
(247)La foi est un long fleuve qui traverse les siècles.
[D] 
(241)Si tu passes à travers les eaux, je serai avec toi, à travers les fleuves, ils ne te submergeront pas. 

Si tu marches au milieu du feu, tu ne seras pas brûlé et la flamme ne te calcinera plus en plein milieu
[D] 
(231)Pour le Seigneur, un jour est comme 1 000 ans, et 1 000 ans sont comme un jour.
[D] 
(272)Comment pourrions nous rencontrer Dieu en fuyant l homme
[D] 

Accueil > Moments forts > Culture et foi > Session 2011 > « L’école française de spiritualité » 1611-2011 - Conférence du 28 juillet (...)

« L’école française de spiritualité » 1611-2011 - Conférence du 28 juillet 2011

Publié le dimanche 31 juillet 2011, mis a jour le samedi 13 août 2011 , par Robert Gautheret

Conférence de la session « culture et foi » 28 juillet 2011 (èglise de Trébeurden)

« L’école française de spiritualité 1611-2011 »

A l’occasion du 4ème centenaire de l’Oratoire, Jérôme Prigent, oratorien ordonné prêtre en juin dernier et vicaire à St Eustache, de Paris, présente la spiritualité oratorienne initiée par St Philippe de Néri, fondateur de la congrégation du même nom (1575). Grande figure mystique, St Philippe est aussi un homme sûr au discernement exemplaire : il donne à l’Oratoire cet esprit d’ouverture qui se traduit par une connivence éclairée avec son siècle (la Rome culturelle mais si païenne) comme avec l’Histoire des hommes, ses tourments et ses tempêtes.
La seconde source de la pensée oratorienne est Pierre de Bérulle ministre de Louis XIII, qui introduit en France l’ordre des Carmélites et fonde l’Oratoire de France. Les mêmes et fécondes dispositions d’esprit vont marquer le destin de ce groupe de prêtres éclairés qui entretiennent avec le temps et l’Histoire un dialogue soutenu et constructif.
Leur souci de contemporanéité s’accompagne d’une mystique fervente et « cordiale » (du cœur) qui place le Christ au centre de tout - pensée et action -. Dans le mouvement des idées religieuses, cette mystique porte un nom : « l’humanisme dévot » dont la plus belle réussite est d’avoir marié, pour l’avenir, Foi et Raison.
Jérôme Prigent, avec son habituelle fécondité de parole et de pensée, a de nouveau marqué son nombreux auditoire.

Rappel : toutes les manifestations d’août ont lieu à la salle Weillant à Trébeurden ; sauf la soirée du 4 août (Genèse) qui se tient au théâtre de Trébeurden (le Sémaphore).

info portfolio

Version imprimable de cet article Version imprimable