Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 278 Image N° 259 Image N° 236 Image N° 275
(269)Dans le soleil ou le brouillard, Il faut tracer jour après jour 

Un chemin pour la Bonne Nouvelle, La nouvelle de ton Amour.
[D] 
(459)La foi est comme un oiseau qui perçoit la lumière et qui chante alors que l aube ne s est pas encore levé.
[D] 
(237)N ayez pas peur du Christ ! Il n enlève rien et il donne tout !
[D] 
(261)Dieu appelle la lumière « jour », et l obscurité, il l appelle « nuit ». 

Il y a un soir, il y a un matin. Voilà le premier jour.
[D] 

Accueil > Editos > L’avent 2008 par Hervé Bescond -Diacre

L’avent 2008 par Hervé Bescond -Diacre

Publié le mardi 9 décembre 2008 , par Corentin Penn

Le temps de l’AVENT...

Ça sent Noël, la naissance du « p’tit Jésus » ! 4 semaines à attendre la grande fête...

En attendant, nous allons passer par une saison un peu triste, les mois noirs comme on dit en breton !

Plus de feuilles aux arbres, des nuages et de la pluie....des jours de plus en plus courts....le froid...

Et pour compléter le tableau, « ils » vont se mettre en violet aux messes du dimanche !

C’est pas gai tout ça !

Mais est-ce vraiment ça le temps de l’Avent ?

Et si c’était tout autre chose que la simple préparation de « l’anniversaire » de la naissance de Jésus ?

Parce que si ça n’était que ça, ça ne nous concernerait pas beaucoup.

Après tout, la naissance de Jésus, c’est du passé ; c’était AVANT....

Quoi que.....

C’est vrai que Noël, c’est quand même énorme : Dieu qui se fait homme, ... mieux encore : il se fait bébé, ...dépendant d’une maman et d’un papa, dépendant des hommes ! C’est tellement énorme que nous ne faisons plus attention à ce que nous disons. Ce qui fait que parmi les chrétiens, certains peuvent se faire toute une montagne de la virginité de Marie, et accepter sans sourciller cette merveille incroyable : Dieu qui se fait homme ! Et bien oui, c’est énorme cette incarnation !

C’est vrai que c’est la réalisation de ce que les prophètes avaient annoncé : la naissance d’un messie de Dieu .

Mieux encore : Dieu envoie son propre Fils !

C’est vrai que ce Jésus, devenu adulte, est venu nous dire tout l’amour de son Père, son projet époustouflant pour nous : nous associer à sa vie de Dieu !!! Comme dit St Irénée « Dieu s’est fait homme...pour que l’homme soit fait Dieu » !

C’est ce même Jésus qui a été mis à mort pour avoir dit des énormités pareilles et que les apôtres, et beaucoup d’autres avec eux, ont vu ressuscité quelques jours plus tard !!! Ils en sont témoins ! Ils nous ont rapporté ce que Jésus leur avait dit : « vous êtes mon corps et moi je suis la tête de ce corps ! »

...Et si cette naissance n’était pas encore finie ?????

...Et si cette naissance se prolongeait à travers nous ????

Et bien oui !

La tête (le Christ) est passée, comme dit (encore) St Irénée ( je l’aime bien !).

Alors tout le reste du corps - dont nous faisons partie - va suivre !

Et là, ça change tout ! Je suis concerné, vous êtes concernés !

L’humanité est en train de naître en Dieu !!!!

Comme le chantait le père Duval : « le Seigneur reviendra, il l’a promis... ».

*- Voilà pourquoi Jésus nous a appris à dire à son Père : « que ton règne vienne » !

*-Son royaume est en train de naître à travers nous ; il est déjà là et pas encore là....

*-Oui Seigneur, j’ai le désir, avec tous mes frères chrétiens, de te voir enfin face à face !

J’ai hâte ! Rassurez-vous : j’aime la vie !

*-D’ailleurs, comme dit encore St Irénée :« La gloire de Dieu c’est l’homme vivant ».

*-Alors, à nous de veiller comme nous y invitera l’évangile du 1er dimanche de l’Avent !

*-Veiller à être bien vivants, veiller à faire naître, en nous et autour de nous, de l’humain pour Dieu.

*- Nous sommes appelés à vivre la même aventure que Marie dont nous parlera l’évangile du quatrième dimanche : préparer la venue du Christ en nous !

Comme chantait encore Aimé Duval

Qu’est que j’ai dans ma p’tite tête,

à rêver comme ça le soir

d’un éternel jour de fête

d’un grand ciel que j’voudrais voir.

Et voici que Jésus m’a surpris

que fais-tu la à m’attendre mon ami ?

Ton ciel se fera sur terre

avec tes bras.

Alors....

Hervé

Version imprimable de cet article Version imprimable