Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 247 Image N° 256 Image N° 239 Image N° 235
(223)Dans les ravins tu fais jaillir les sources, elles cheminent au milieu des montagnes.
[D] 
(229)Je ferai des choses extraordinaires en haut dans le ciel et des choses étonnantes en bas sur la terre.
[D] 
(1303)Par ta puissance invisible, Seigneur, tu accomplis des merveilles dans tes sacrements
[D] 
(1366)N ayez pas peur, ouvrez toutes grandes les portes au Christ
[D] 

Accueil > Célébrer > L’Eucharistie

L’Eucharistie

La Messe

Publié le dimanche 9 janvier 2005, mis a jour le dimanche 3 avril 2016

Ceci est mon corps, ceci est mon sang, prenez et buvez.


- On conserve encore l’habitude d’appeler "messe" l’expression la plus originale de l’amour de Dieu pour nous, le sacrifice du Corps du Christ livré pour nous, du Sang du Christ versé pour nous.

- Car c’est bien par amour que le Christ s’est offert à son Père, pour nous aujourd’hui.

La baisse de fréquentation de l’eucharistie par beaucoup de ceux qui se disent chrétiens, n’est-il pas un refus de vivre avec et par le Christ ? Et pour beaucoup de non croyants, l’Eucharistie n’est-elle pas comme une cérémonie étrange ?

Pourtant, c’est simple, dans une même famille, le repas autour de la même table est l’expression de l’union, de la convivialité et de l’amour partagé. Le repas Eucharistique, lui, est communion d’amour reconnaissant de ceux qui partagent la même foi, l’amour vécu par les chrétiens, avec le Christ et avec ses frères dans la foi. C’est comme cela que fut le premier repas eucharistique au soir du Jeudi-Saint. "J’ai désiré d’un grand désir manger cette Pâque avec vous", avait dit Jésus à ses disciples.

Plus profondément l’eucharistie rend présent l’unique sacrifice du Christ où il a donné sa vie pour nous sauver ; elle nous permet de nous identifier à lui, en faisant de toute notre vie un don de soi à Dieu et aux autres par amour.

L’offertoire de chaque célébration nous redit d’une autre manière ce mystère qui est le nôtre :"Comme cette goutte d’eau mêlée au vin, puissions-nous être unis à la Divinité de Celui qui a pris notre humanité."

Version imprimable de cet article Version imprimable