Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 244 Image N° 256 Image N° 279 Image N° 245
(263)Observez les fleurs des champs, regardez comment elles poussent ! Elles ne filent pas et elles ne tissent pas. 

Pourtant, je vous le dis : même Salomon, avec toute sa richesse, n a jamais eu de vêtements aussi beaux qu une seule de ces fleurs.
[D] 
(267)L homme dépasse l homme et sa trajectoire dépasse celle du visible.
[D] 
(242)Le seigneur regarde le terre, elle tremble, Il touche les montagnes, elles fument !
[D] 
(462)En quelques maisons que vous entriez, dîtes d abord : "Paix à cette maison" - Et s il y a là un fils de paix, votre paix ira reposer sur lui
[D] 

Accueil > Moments forts > Culture et foi > Session 2011 > Femmes d’évangile, femmes hospitalières.Conférence du 12 Juillet

Femmes d’évangile, femmes hospitalières.Conférence du 12 Juillet

Publié le vendredi 22 juillet 2011, mis a jour le samedi 13 août 2011


Sœur Élisabeth Charpy, fille de la charité, de la communauté de Gennevilliers, a retracé devant 40 personnes la vie de Vincent de Paul et de Louise de Marillac à partir du moment surtout (1620-1625) où leurs destins se sont joints dans une œuvre de charité exemplaire qui nourrit encore de sa vertu et de sa force l’Église d’aujourd’hui (la conférence St Vincent de Paul).

L’assistance attentive


Étonnante réussite due à l’Esprit : dans ce XVII ème siècle si hiérarchisé socialement , Dames (nobles) et Filles (paysannes) de la charité vivent le même engagement au service du pauvre, vrai visage de Jésus Christ.
Toutes ces pauvretés vers lesquelles elles se portent sont, successivement, au fil des années très courtes qui se succèdent (Vincent de Paul et Louise de Marillac meurent tous les deux en 1660) :
- les malades les plus pauvres,
- les insensés (les fous),
- les galériens,
- les enfants abandonnés qu’elles placent chez des nourrices, et tant d’autres.
L’Église est là vivante, entreprenante, surprenante.
Sur un ton de grande simplicité , à cœur ouvert, Sœur Élisabeth développe tous ces sujets qui touchent à une longue Histoire ; elle évoque les grandes et belles figures de Saints et de Saintes que l’action la plus concrète - humainement parfois la plus rebutante - ne détourna jamais de la plus haute - parce que la plus humble - spiritualité.

Noël Lefort , coordinateur EAP.

Pour en savoir plus sur la communaté des filles de la charité : http://www.filles-de-la-charite.org/fr/

Quelques photos de la soirée :

info portfolio

Version imprimable de cet article Version imprimable