Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 242 Image N° 1335 Image N° 279 Image N° 220
(1366)N ayez pas peur, ouvrez toutes grandes les portes au Christ
[D] 
(232)Cette eau pleine de vie, où peux-tu la prendre ?
[D] 
(260)L homme de foi est comme un arbre au bord d un cours d eau.
[D] 
(247)La foi est un long fleuve qui traverse les siècles.
[D] 

Accueil > Sur vos calendriers > Célébrations et prières > Dimanche en chemin - Une première pour la catéchèse - Messe à 11 H à (...)

Dimanche en chemin - Une première pour la catéchèse - Messe à 11 H à Trébeurden - Lire l’article du Père Laurent le Boulch en cliquant ici. - Plus d’infos bientôt

Publié le mardi 28 octobre 2008, mis a jour le jeudi 30 octobre 2008

Vivre en chrétien c’est aimer Dieu de tout son coeur, de toute son âme et de tout son esprit et trouver en lui la force d’aimer son prochain comme soi-même. Tout est dit en si peu de mots.

Aimer Dieu et aimer son prochain à la manière de Jésus ne tombe pas du ciel. Il n’y a là rien d’évident ou de spontané. Cela s’apprend de jour en jour. La Bible nous raconte comment peu à peu les hommes ont découvert cela. Et nous voici en 2008, responsables en Eglise de transmettre ce message aux hommes d’aujourd’hui.

C’est le but de la catéchèse de transmettre cet apprentissage à vivre dans l’amour de Dieu et des frères en Jésus. C’est là une responsabilité majeure de l’Eglise.

Mais cette catéchèse n’est pas simple. Notre époque doit faire face à une crise inédite dans la transmission des savoirs, des valeurs, des convictions et des arts de vivre entre les générations. Les parents, les éducateurs ou les enseignants savent bien aujourd’hui ces difficultés. Celles-ci tiennent à toutes sortes de raisons (pluralisme, média, accélération du temps…). Nous avons quitté aussi chez nous en Bretagne, les temps de chrétienté dans lesquels chacun baignait dans un univers chrétien qu’il y adhère ou non.

Aujourd’hui il nous faut inventer une autre manière de catéchiser en tenant compte de notre contexte et des exigences propres à l’apprentissage de la foi.

Les évêques en France ont planché sur le sujet. Ils proposent aux communautés chrétiennes un cahier des charges de la nouvelle catéchèse qui a été validé par Rome cette année.

Trois idées forces se dégagent de ce document.

Une catéchèse pour tous, à tous les âges de la vie. Il n’y a pas d’âge pour apprendre à croire. Autrefois tout le monde suivait plus ou moins le même parcours. Aujourd’hui on découvre ou redécouvre la foi à tout moment de la vie. Mais c’est aussi qu’on a besoin pour tenir debout dans la foi d’entretenir vivante la flamme, et pour cela d’approfondir sans cesse ce que nous croyons. Et puis chaque âge de la vie porte avec lui ses propres questions. Selon qu’on est dans l’enfance, dans l’adolescence, dans la jeunesse, la vie adulte, la vie en couple et en famille, le travail professionnel, la vie de retraité, le troisième âge… la catéchèse concerne tous ces âges de la vie.

Une catéchèse portée par toute la communauté. On a eu tendance ces dernières années à donner beaucoup d’importance à la personne de la catéchiste qui devait porter à elle seule beaucoup de choses jusqu’à devenir la référence chrétienne quasi unique pour son équipe enfants.

Or l’apprentissage à la vie croyante ne peut se faire que dans une communauté chrétienne avec toute la diversité de ses membres. C’est ensemble, reliés les uns les autres, que nous portons le témoignage de ce que c’est que vivre en croyant. Comme le dit si souvent Saint Paul dans ses lettres c’est grâce à la multiplicité des témoins de la foi, celui qui a le don de parler, celui qui s’engage dans le service des autres, celui qui aime chanter, jardiner ou enseigner, celui qui passe du temps dans la prière, celui qui est très actif, et le malade aussi… c’est grâce à toutes ces personnes si diverses mais unies ensemble dans la foi que le témoignage de la vie avec le Christ se transmet. Je pense en particulier au rôle des aînés de la foi qui ont à partager leur sagesse aux plus jeunes venus à la foi. C’est toute la communauté des croyants qui doit porter le souci de proposer et de transmettre la foi.

Le document des évêques parle aussi d’une catéchèse d’initiation. La catéchèse n’est pas seulement une question de connaissances et de savoirs religieux à transmettre. Elle est bien davantage une expérience à faire vivre, celle de la vie avec le Christ Jésus dans l’Esprit.

Initier quelqu’un c’est le prendre par la main pour le conduire dans un endroit et dans une expérience qu’il ne connaît pas encore, et qui peut lui faire un peu peur, et l’aider avec délicatesse, en respectant sa liberté, à cheminer de passage en passage. Notre catéchèse demain devra de plus en plus donner à vivre les grandes expériences de la foi, celles de la prière et du service concret des autres, celles de la célébration et des sacrements, celles de l’écoute de la Parole de Dieu et du témoignage. On apprend à devenir chrétien non seulement par la tête mais dans tout son être. Il s’agit de plonger l’initié dans toutes ces expériences fondatrices qui font le croyant.

La nouvelle catéchèse sera une catéchèse pour tous les âges ; une catéchèse portée par toute la communauté ; une catéchèse d’initiation. La paroisse de Lannion a commencé depuis un peu plus d’un an à vivre cela. Nous avons imaginé ce que nous avons appelé les « dimanches en chemin ». Ces dimanches ne sont pas le tout de la catéchèse mais ils en sont devenus le cœur battant.

Dimanche dernier des enfants, des adolescents, des parents et des adultes, des catéchumènes se sont mis en chemin. Chacun a pu rejoindre un atelier pour se mettre à l’école de la foi soit par l’expérience du partage, ou celle d’un enseignement, d’une gestuelle, du chant… Tous se sont ensuite retrouvés pour célébrer l’eucharistie avec une joie et une force qui m’ont impressionnées. Ensemble nous sommes allés au coeur de la foi.

C’est ce que nous allons vivre dans la paroisse de Pleumeur Bodou à Trébeurden le 16 novembre prochain. A notre manière, sans copier nos voisins, nous allons vivre ensemble ce temps de nouvelle catéchèse.

Vous l’avez compris bien sûr ce temps n’est pas réservé aux enfants et aux catéchistes. Il doit être un temps vraiment communautaire. C’est cela qui peut lui donner toute sa portée et sa puissance. Toutes sortes d’ateliers seront donc mis en place à 10h00 pour accueillir chacun de vous, quelque soit son âge avant de célébrer ensemble le Christ vivant dans son Eucharistie.

Nous avons parfois tendance à nous attrister à cause de la difficulté du témoignage de la foi aujourd’hui. Je fais le pari que ce jour là, au contraire, si nous jouons tous le jeu, nous nous étonnerons de ce que nous sommes capables de vivre ensemble grâce à l’énergie de la foi dans le Christ ressuscité dans le double commandement de l’amour de Dieu et de nos frères.

Frères et sœurs, soyez des vivants dans la foi ! Ne doutez pas de vos capacités à faire résonner ensemble l’Evangile aujourd’hui ! Osez vivre dans la joie cette nouvelle expérience d’une catéchèse plus vivante et plus communautaire. Soyez des témoins heureux de la foi en Jésus mort et ressuscité pour nous. Amen !

Version imprimable de cet article Version imprimable