Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 257 Image N° 292 Image N° 264 Image N° 279
(233)Au pied de la croix, marie pleurait...
[D] 
(466)Toute la création parle de lui
[D] 
(472)Ce n est pas toi qui portes la racine, mais c est la racine qui te porte
[D] 
(259)La terre est remplie de ta richesse.
[D] 

Accueil > Editos > Christ est vraiment ressuscité - L’édito de Laurent le Boulch

Christ est vraiment ressuscité - L’édito de Laurent le Boulch

Publié le lundi 2 avril 2007 , par Corentin Penn

Christ est ressuscité,

Il est vraiment ressuscité ! Alléluia !

La nuit de Pâques, le peuple des chrétiens célèbre un événement attendu depuis l’origine du monde. Voici la nuit où se réalise ce que Dieu espérait depuis toujours. Par delà la mort, un homme, enfin, a pu rejoindre Dieu dans l’éternité de son Amour.

Il y a là une extraordinaire nouvelle dont nous ne percevons que trop peu toute la portée. Oui, pour la première fois dans l’histoire, un homme a pris naissance à la vie de Dieu.

La Résurrection de Jésus va tellement loin. Elle prend de court les hommes Elle déborde toutes les espérances des hommes. C’est pourquoi les Disciples de Jésus éprouvent tant de mal à reconnaître le Christ vivant au milieu, d’eux. Ils n’en croient pas leurs yeux !

La manière dont Jésus est mort pèse si lourd au coeur des disciples. Les compagnons d’Emmaüs, Marie Madeleine, Thomas et les autres, tout leur être est encore tourné du côté de cette mort si révoltante et injuste qu’elle ne peut que conduire au non sens et à l’absurde.

Quand nos yeux sont noircis par l’épreuve, quand le choc de la souffrance et de la mort nous saisit, il nous faut du temps pour laisser le jour nous déshabituer de la nuit Or, tout dans les évangiles laisse entendre la Fulgurance des apparitions du Ressuscité. La lumière du Christ ressuscité est tellement soudaine, inattendue. Il est là au milieu d’eux sans que rien ne l’ait laissé prévoir.

Avec beaucoup de pédagogie, Jésus ouvre les yeux de ses disciples. Ne voyez vous pas encore ? Ce que vous voyez aujourd’hui de si bouleversant et de si nouveau pour l’homme n’a pourtant rien d’étrange au regard des Écritures. Ne voyez vous pas que la Résurrection du Messie est comme le point d’aboutissement de l’espérance. La Résurrection vient parachever le long travail de l’espérance au coeur des hommes.

Des siècles et des millénaires pour déceler, peu à peu, si délicatement, la promesse d’éternité donnée à l’homme. Si Dieu est vraiment amour, comment peut il abandonner à la mort ceux qu’il aime ? La Bible tout entière ne pointe telle pas vers le mystère d’un homme qui se laisserait tout entier vivre de l’amour qu’est Dieu en lui, jusqu’à donner sa vie à en mourir ? Un homme sauvé partageant le bonheur de Dieu pour l’éternité. Parce que l’amour en lui n’a pas cédé, il est devenu le premier des vivants.

Il n’y a pas d’espérance plus grande qui soit donnée à l’homme que la Résurrection de Jésus. En elle s’ouvre l’horizon de sa destinée. Par elle, l’amour en l’homme parce qu’il vient de Dieu manifeste toute sa puissance. Il est définitivement plus fort que le mal, la violence et la mort.

Cette espérance est une grande joie pour le croyant qui contemple en Jésus le Christ à quel avenir rayonnant l’homme est appelé en Dieu. Elle est aussi source de vitalité car elle relance le croyant dans l’engagement de l’amour.

Voici la nuit de Pâques où le jour de Dieu vient illuminer nos vies. Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité 1 Alléluia !

P Laurent le Boulch

Version imprimable de cet article Version imprimable