Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 223 Image N° 261 Image N° 280 Image N° 471
(238)A la sueur de ton visage, tu gagneras ton pain
[D] 
(246)Les constructions humaines s effritent, celles de Dieu demeurent.
[D] 
(476)En vérité, ma prière, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Dieu.
[D] 
(270)Chacun de nous est le fruit d une pensée de Dieu. Chacun de nous est voulu, chacun est aimé, chacun est nécessaire
[D] 

Accueil > Notre Patrimoine > Nos Chapelles > Chapelle de Saint Samson

Chapelle de Saint Samson

Publié le lundi 24 janvier 2005, mis a jour le samedi 21 décembre 2013

JPEG - 24.7 ko
Chapelle de Saint Samson

Saint Samson, venu de l’Ile de Bretagne au Vième siècle, est le fondateur de l’évêché-monastère de Dol qui, jusqu’à la Révolution, eut des enclaves dans tout le nord de la Bretagne et même en Normandie. Parmi ces enclaves se trouvait Perros-Guirec ; à la fin du XVIè siècle un seigneur de Barach, originaire de cette paroisse, fit construire une chapelle à Pleumeur-Bodou. D’après les diverses dates relevées sur les fenêtres et contreforts la chapelle fut bâtie entre 1575 et 1610. L’édifice, très élégant, laisse déceler l’influence de l’atelier morlaisien Beaumanoir dont les particularités sont le clocher mur et la tour accolée où se trouve l’escalier. Ces deux éléments sont caractéristiques de l’architecture religieuse du Trégor.

Tout prés de la chapelle on peut voir un petit menhir christianisé qui, selon la légende, rendait les femmes fertiles et donnait robustesse aux hommes. On comprend, bien sûr, que la tradition locale a confondu le saint breton et le Samson de la Bible : le fondateur de l’évêché de Dol a tout simplement hérité de la force du héros biblique.

Le pardon a lieu le premier dimanche du mois d’Août.

JPEG - 12.3 ko
Fontaine St Samson

En contre bas on peut voir une très jolie fontaine datant de 1632. On sait que le culte des eaux avait une place très importante dans la religion druidique : il est fort probable que dans les temps anciens étaient célébrés des cultes païens là où aujourd’hui s’élève une chapelle.

Plan d’accès :cliquer ici

Version imprimable de cet article Version imprimable