Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 292 Image N° 470 Image N° 461 Image N° 279
(248)Entre Tes mains, je remets Seigneur mon esprit 

Entre Tes mains, je remets ma vie
[D] 
(474)S émerveiller, écouter le chant du monde...
[D] 
(252)L homme est comme une feuille qui vole... Nul ne sait où elle tombera. 

Mais là ou elle tombera, la terre se fertilisera
[D] 
(467)La foi, une source qui n en finit pas de couler
[D] 

Accueil > Editos > Allez, que ça reste entre nous…

Allez, que ça reste entre nous…

Publié le dimanche 31 mai 2015, mis a jour le jeudi 28 janvier 2016 , par Jean-Marc

Allez, que ça reste entre nous…

… mais je ne vous cache pas qu’il y a des jours où j’ai du mal à y voir clair ! C’est le cas en ce moment où mes pensées sont un peu encombrées par les perspectives de la rentrée pastorale qui tendent à m’inquiéter tant elles me paraissent floues et incertaines. Vous avez appris que le Père Guillaume allait quitter nos paroisses, ayant reçu une nouvelle mission qui le conduira dans la région de Dinan à partir du mois de septembre. Difficile d’accepter de le laisser s’en aller de gaité de cœur ! Pourtant, dans le même temps, nous nous réjouissons de l’arrivée d’une équipe de prêtres de la Mission de France à Lannion (nous en reparlerons dans le prochain bulletin). Les deux événements ne sont pas directement liés entre eux et d’ores et déjà, ils laissent entrevoir les changements auxquels il sera nécessaire de consentir, les arbitrages difficiles qu’il va falloir assumer, les priorités à définir.

Me revient alors à l’esprit cet épisode de la tempête sur le lac de Tibériade (Mc 4,35-41). Le récit commence par une invitation de Jésus à « passer sur l’autre rive ». C’est ce qu’expérimentent concrètement les prêtres qui reçoivent une nouvelle mission. C’est aussi, d’une certaine manière, ce que vivent les communautés déstabilisées par ces mouvements. Il s’agit de quitter ce qu’on connaissait et qui rassurait pour s’aventurer vers des rives inconnues. Dans le récit évangélique, Jésus s’endort alors que la situation se détériore avec l’arrivée d’une tempête qui entraine un mouvement de panique chez les disciples. Ils réveillent Jésus qui calme immédiatement les éléments déchainés et qui leur pose cette question : « Pourquoi avez-vous peur ainsi ? N’avez-vous pas la foi ? » 

Alors que nous serions parfois tentés de nous installer et de mener une vie paisible et rassurante, le Seigneur nous appelle constamment à quitter nos terres connues pour le suivre vers de nouveaux rivages. Alors, faisons-lui confiance puisqu’il nous assure qu’avec lui dans la barque, nous n’avons pas de raison d’avoir peur ! Et puis, cette interpellation de Jésus, il ne faut surtout pas que ça reste entre nous (contrairement au titre choisi pour cet édito !). Bien au contraire, il nous faut la partager, l’annoncer et surtout la vivre.

P. Hervé Le Vézouët

Version imprimable de cet article Version imprimable