Paroisse Pleumeur Bodou : aller au sommaire
Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 281 Image N° 229 Image N° 466 Image N° 247
(248)Entre Tes mains, je remets Seigneur mon esprit 

Entre Tes mains, je remets ma vie
[D] 
(246)Les constructions humaines s effritent, celles de Dieu demeurent.
[D] 
(250)Le Père aime le Fils et il a tout mis dans ses mains. 

Celui qui croit au Fils a la vie avec Dieu pour toujours. 

Celui qui refuse de croire au Fils ne verra pas cette vie, mais la colère de Dieu restera sur lui
[D] 
(233)Au pied de la croix, marie pleurait...
[D] 

Accueil > Moments forts > Célébrations > 2009 - Première communion des enfants à l’Eglise de la Sainte Trinité à (...)

2009 - Première communion des enfants à l’Eglise de la Sainte Trinité à Trébeurden

Publié le jeudi 28 mai 2009 , par Corentin Penn

Seize enfants de la paroisse de Pleumeur Bodou, de Trégastel et de Trébeurden ont passé la journée du 29 avril 2009 à l’Ile Blanche.

Dans la bonne humeur, ils se sont préparés à leur 1ère communion .

Ensemble, ils ont réfléchi au sens de l’Eucharistie , encadrés par les catéchistes.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est donc pleinement préparés, qu’ils se sont retrouvés, ensemble, le 21 Mai à l’église de Trébeurden. Pour des enfants, la première communion est souvent l’occasion d’une découverte pleine de pureté et d’émotion. On verra en fin d’article le diaporama de la cérémonie mais il est important de découvrir avant, l’essentiel de l’homélie du Père Serge Ngussan.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ASCENSION DU SEIGNEUR et PREMIERE COMMUNION

Chaque année, en la fête de l’Ascension, nous lisons la lecture des actes des apôtres où se trouve clairement raconté le dernier moment passé sur terre par Jésus Christ notre Seigneur : « A ces mots, sous leurs yeux, il s’élève de terre, puis un nuage le dérobe à leurs regards (Ac 1,9)

Le passage de St Marc nous décrit l’Ascension du Seigneur au ciel : comme un enlèvement : « Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu ».

Après que Jésus eût quitté la terre, des anges apparurent aux disciples et leur dirent : « Galiléens, que restez-vous là, à regarder au ciel ? Le Seigneur qui vient de vous être enlevé vers le ciel, reviendra de la même manière que vous l’y avez vu monter » (Ac1, 11).

Frères et sœurs, le retour du Seigneur à la fin des temps est mystérieusement annoncé par les anges dès l’instant précis que Jésus a quitté la terre sur laquelle il a passé sa vie.

« Ce Jésus qui vient de vous être enlevé vers le ciel, en reviendra de la même manière que vous l’y avez vu monter »

L’Ascension de Jésus marque la fin de ses apparitions à ses disciples. Elle est l’achèvement de son incarnation ? Dieu s’est fait homme pour que l’homme devienne Dieu. Par la venue du fils de Dieu dans le monde, c’est tout le cosmos, tout le monde des vivants et tout le peuple des humains qui sont épousés par Dieu.

Ce mystère de prise en charge de l’homme par Jésus va de Noël où il a commencé, en s’approfondissant. Il se creuse dans le scandale de la croix où le fils a pris sur lui toutes nos détresses et nos folies. Il éclate en résurrection, le triomphe de la vie sur toute mort. Il s’accomplit en fin dans l’Ascension.

En rentrant dans le sein du père, mais avec tout son poids de chair et d’humanité, Jésus nous divinise. Il nous fait partager l’amour de Dieu. Et avec nous, tout l’univers est transfiguré : l’Ascension du Christ est notre promotion. Et nous envoie en mission.

Cette mission transmise aux disciples est aussi la nôtre. Quelle que soit notre vocation particulière au sein de l’église, qui que nous soyons, nous sommes tous appelés à être les témoins du Christ ressuscité à travers notre vie quotidienne. Demandons au Seigneur au cours de cette eucharistie, d’être toujours fidèles à cette mission, forts de la certitude qu’il est toujours avec nous, présent dans notre monde, dans notre Eglise et en chacun de nos cœurs.

Communier, c’est se rapprocher de la personne de Jésus Dieu en nous, proche de nous. Dieu présent dans le monde et dans son Eglise. Pour ces enfants, faire leur communion, c’est se mettre à table avec la famille des chrétiens : c’est un repas de fête et j’ose espérer que ce geste prendra d’autres significations ou dimensions : apprendre autour de la table à partager, à aimer et à pardonner en se souvenant de cet homme Jésus qui a passé toute sa vie à vouloir nous ouvrir à la vie.

Chers parents, je voudrais vous inviter à aider vos enfants à croire, vous inviter à les accompagner sur le chemin vers Jésus et avec Jésus. Je vous prie, allez avec vos enfants à l’église pour participer à la célébration eucharistique du dimanche, vous verrez que cela n’est pas temps perdu, c’est en revanche ce qui gardera la famille véritablement unie, en lui donnant son centre. Le dimanche devient plus beau, toute la semaine devient plus belle. Et s’il vous plaît, priez aussi ensemble à la maison car la prière nous conduit non seulement vers Dieu, mais également l’un vers l’autre. C’est une force de paix et de joie. La vie en famille devient plus joyeuse.

Célébrons donc dans la joie ce grand mystère de l’Ascension du Seigneur au ciel car la gloire du Christ sera aussi celle qu’il nous promet pour l’éternité.

Par avance, grâce au sacrement de son corps et de son sang, Jésus peut nous donner cette gloire sans fin : demandons-la lui avec confiance, par l’intercession de la Vierge Marie, mère de Dieu et mère de l’Eglise.

Pour ouvrir une photo un seul clic

POUR VOIR LES PHOTOS EN DIAPO <diapo949>

info portfolio

Version imprimable de cet article Version imprimable