Paroisse de Pleumeur Bodou
Quatre photos cliquables pour prier...
Image N° 257 Image N° 1333 Image N° 222 Image N° 242
(252)L homme est comme une feuille qui vole... Nul ne sait où elle tombera. 

Mais là ou elle tombera, la terre se fertilisera
[D] 
(1333)Restez joyeux, priez sans cesse 

remerciez Dieu en toutes circonstances
[D] 
(262)Ceci est mon corps donné pour vous. 

Faites cela en souvenir de moi.
[D] 
(460)Un coeur sans amour est comme une rivière qui n a plus d eau pour abreuver ses rives
[D] 

Content

Du Sénégal, le Père Jacques Faye vous souhaite un Joyeux Noël

postée le dimanche 24 décembre 2006.

"Que la lumière et la joie de Noël vous accompagnent tout au long de l’année 2007"

C’est en ces termes que le Père Jacques Faye vous souhaite à toutes et à tous un joyeux Noël. Chacun se souvient de la gentillesse et de l’ouverture du Père Jacques Faye qui nous a accompagné pendant un an.

Nous penserons beaucoup à lui dans nos prières et pour ceux qui souhaiteraient lui écrire c’est simple :

- Abbé Jacques Faye

- Mission catholique

- Mbacké

- Sénégal

Vous trouverez ci après une présentation de la paroisse de Mbacké et vous comprendrez un peu les difficultés auxquelles il est confronté.

Présentation de la paroisse de MBACKE

La communauté chrétienne de Mbacké a été érigée en paroisse en 1997. Jusqu’à cette date, elle était une desserte de la paroisse de Diourbel dont elle est distante de 40 Km. Selon les statistiques diocésaines de 1925 à 2002. le nombre de chrétiens est passé de moins de 50 à 542. La grande majorité des chrétiens est venue à Mbacké pour des raisons de travail. Les 2/3 sont originaires de la Guinée Bissau, pays voisin du Sénégal.

La paroisse comprend un secteur rural qui compte 50 Chrétiens stables et qui sont des paysans. Ils représentent un nombre très infime par rapport à la population musulmane de leur localité. En plus, ils sont à 35 Km de l’église paroissiale. Jusque là, ils n’avaient qu’une messe par trimestre et étaient plutôt laissés à eux mêmes

Quant au reste de la communauté, elle habite la ville même de Mbacké Touba qui est la deuxième plus grande agglomération du pays, après la capitale, Dakar, avec plus d’un million d’habitants.

A cause de l’effet du milieu très islamisé, d’une réelle pression sociale, mais aussi à cause d’un manque d’accompagnement pastoral, une trentaine de chrétiens ont apostasié et sont devenus musulmans. Aujourd’hui plus qu’auparavant, nos chrétiens sont fragiles, notamment les jeunes sans travail et les femmes non mariées